Diallo : DSK face aux juges du Bronx

  • A
  • A
Diallo : DSK face aux juges du Bronx
La Cour suprême du Bronx est un lieu chargé d'histoire qui tend à défendre la victime présumée.@ MAXPPP
Partagez sur :

La Cour suprême du Bronx est un lieu chargé d'histoire qui tend à défendre la victime présumée.

Après sa mise en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée dans l'affaire du Carlton de Lille, Dominique Strauss-Kahn va de nouveau avoir affaire, à partir de mercredi, à la justice américaine.

La procédure au civil qui l'oppose à Nafissatou Diallo va se jouer devant la cour suprême du Bronx. C'est elle qui est chargée d'étudier la plainte de Nafissatou Diallo, l'ex-femme de chambre qui accuse DSK d'agression sexuelle et de se prononcer sur l'abandon ou non des poursuites.

"Ici on respecte la cour"

Le tribunal du Bronx est un endroit particulier, chargé d'histoire. Immense bloc de pierre, il est posé au milieu du Bronx. En haut des marches, un policier noir américain souriant et solennel : "Ici on respecte la cour, c'est le lieu de l'autorité. Vous savez, c'est une belle chose de travailler ici", confie-t-il à Europe1.

Puis le policier commence sa visite guidée des lieux et ouvre notamment la porte d'une salle d'audience. Sur le mur, la devise des Etats-Unis "In God we trust", en Français, "Nous faisons confiance à Dieu".

A Dieu, mais aussi aux membres du jury qui auraient plutôt tendance à choisir le camp de la victime présumée, selon les avocats habitués du Bronx qui ironisent sur DSK : "Dites lui de trouver un accord avant le procès parce que en général dans le Bronx, c'est plutôt du côté de la ou du plaignant. C'est un jury de gens modestes, qui travaillent dur. Ils vont sûrement être plus compréhensifs avec la victime présumée", explique l'un d'eux à Europe1.

La procédure débute mercredi mais ni Nafissatou Diallo ni DSK ne seront présents lors des débats.