Diabali, la vie sans les islamistes

  • A
  • A
Diabali, la vie sans les islamistes
@ MAXPPP
Partagez sur :

REPORTAGE - Cette localité de l’ouest du pays a été reprise aux islamistes par l’armée.

Après une semaine de terreur, la vie reprend à Diabali. Les soldats maliens, avec le soutien de l’armée française, ont repris le contrôle de cette localité de l’ouest du pays, tombée aux mains des islamistes. Alors que les Français poursuivent leur route vers le nord, les soldats maliens, eux, patrouillent dans les rues de la ville.



Diabali, la vie sans les islamistes

Les habitants tentent de reprendre une vie normale. Mais pour la famille de Bakari, tué froidement d’une balle dans la tête par les djihadistes, la vie ne sera plus jamais comme avant. Réunie dans une petite maison de terre, les hommes dans une pièce, les femmes dans l’autre, cette famille pleure la mort de leur proche. "Ici, l’islam a plus de 1.000 ans", rappelle Ibrahim, le beau-frère de Bakari. "Alors ça [l’islamisme, NDLR], on ne va pas l’accepter ! Ça, ce n’est pas l’islam", conclut-il.