Deux tunnels "nazis" découverts en Pologne

  • A
  • A
Deux tunnels "nazis" découverts en Pologne
Krzysztof Szpakowski, le chercheur amateur qui a découvert les deux tunnels nazis. @ PIOTR HAWALEJ / AFP
Partagez sur :

Un chercheur amateur a découvert deux tunnels ferroviaires construits par les Allemands, dans le sud-ouest du pays.

La quête au "train d'or nazi" a réservé une surprise en Pologne. Deux tunnels ferroviaires construits par les Allemands ont été découverts vendredi par un chercheur amateur du sud-ouest du pays, en pleine fièvre provoquée par la recherche de ce train, toujours introuvable pour le moment. Les deux ouvrages font partie de l'immense complexe de souterrains baptisé "Riese" (Géant) réalisé pendant la guerre par les Allemands dans les Monts Sowie (Monts des Hiboux).

"Deux tunnels et un ensemble souterrain". "Il s'agit de deux tunnels et d'un ensemble souterrain qui s'ajoutent aux complexes souterrains déjà découverts et dont une partie est ouverte aux touristes au village de Walim", a annoncé Krzysztof Szpakowski, président du l'Association du musée Riese, au cours d'une conférence de presse."Les nazis ont construit dans cette région toute une ville souterraine d'une surface de 200 hectares (...) qui devait permettre aux proches d'Hitler de survivre pendant quelques années en cas d'attaque atomique", a-t-il expliqué.   

"Un travail de plusieurs années". Les tunnels et les autres souterrains étaient creusés dans les roches et reliés l'un à l'autre, comme les morceaux d'un puzzle. Les entrées étaient ensuite détruites à l'aide d'explosifs pour en effacer les traces, a précisé le responsable du musée. Selon lui, à l'intérieur des installations, "il peut y avoir de tout, mais surtout du matériel militaire et du matériel ayant servi aux travaux". C'est le résultat d'"un travail de plusieurs années", a-t-il ajouté, "fondé sur des archives, des témoignages et des recherches d'un radiesthésiste".

Le train d'or introuvable. Depuis quelques semaines, l'effervescence autour de l'existence d'un train d'or nazi secoue la Pologne. Deux hommes ont en effet affirmé avoir découvert ce train blindé et enterré à la fin de la Seconde guerre mondiale dans la région de Walbrzych, en Pologne. Ils ont en plus déclaré détenir des preuves de son existence. Leurs recherches se sont avérées vaines pour le moment.