Deux jours de cérémonie en Pologne

  • A
  • A
Deux jours de cérémonie en Pologne
@ REUTERS
Partagez sur :

C’est tout un pays qui va rendre hommage à son président, Lech Kaczynski, tué dans un crash.

Il y a une semaine, Lech Kaczynski, son épouse Maria et des dizaines de hauts responsables politiques et militaires polonais trouvaient la mort dans le crash de leur avion près de Smolensk, en Russie. Tout au long du week-end, les Polonais, ainsi que les nombreuses délégations étrangères, vont leur rendre hommage. Le programme de ces deux journées a été maintenu malgré l'arrivée d'un nuage de cendres sur l'ensemble de l'Europe.

La journée de samedi : l’hommage populaire à Varsovie. Les cérémonies vont débuter à 8h56, l'heure exacte du crash. Les sirènes vont alors retentir et les cloches des églises sonner dans tout le pays.

Une foule attendue

Un rassemblement est prévu à partir de midi sur la place Pilsudski, le lieu habituel des manifestations populaires dans la capitale polonaise. Plusieurs centaines de milliers de personnes pourraient y participer.

En fin d’après-midi, les cercueils du président et de son épouse, exposés depuis mardi au Palais présidentiel, seront transférés à la cathédrale Saint-Jean toute proche. C’est là qu’un premier office religieux sera célébré.

La journée de dimanche : les obsèques officielles à Cracovie. Les cercueils de Lech Kaczynski et de Maria doivent être transférés en avion. La messe est prévue à 14 heures dans la basilique Notre-Dame, sur la place du Marché, dans le centre historique de Cracovie.

Seuls la famille et des amis proches du couple présidentiel seront admis dans l'église. On attend au total près de 80 délégations étrangères, dont le Français Nicolas Sarkozy, l’Américain Barack Obama et le Russe Dmitri Medvedev. Pour la foule des anonymes, des écrans géants ont été mis en place à l’extérieur. Jusqu’à un million de Polonais pourraient être présents.

Au panthéon des grands Polonais

Les dépouilles seront ensuite transportées sur des affûts de canons, comme la veut la tradition militaire, vers la cathédrale du Wawel, le panthéon des grands hommes du pays, qui jouxte le château des rois de Pologne.

A l’issue de cette cérémonie, les cercueils seront descendus dans la crypte et placés dans un sarcophage. L’hommage se terminera sur 21 coups de canon.