Deux femmes inculpées dans l'enquête sur l'assassinat de Kim Jong-Nam

  • A
  • A
Deux femmes inculpées dans l'enquête sur l'assassinat de Kim Jong-Nam
Kim Jong-Nam, le demi-frère de Kim Jong-Un, a été assassiné le 13 février dernier.@ TOSHIFUMI KITAMURA / AFP
Partagez sur :

En Malaisie, deux femmes viennent d'être inculpées dans le cadre de l'enquête sur la mort de Kim Jong-Nam, le demi-frère de Kim Jong-Un.

Les autorités malaisiennes viennent d'inculper deux femmes, toutes deux suspectes d'avoir eu un rôle dans l'assassinat de Kim Jong-Nam le 13 février dernier.

Une Indonésienne et une Vietnamienne inculpées. "Elles seront inculpées par un tribunal aux termes de l'article 32 du code pénal" relatif au meurtre, a déclaré Mohamed Apandi Ali. Si les suspectes, une Indonésienne et une Vitenamienne sont reconnues coupables, elles risquent l'exécution par pendaison.

Le demi-frère de Kim Jong-Un, qui était opposé à la politique du dictateur nord-coréen, avait été aspergé de poison VX dans l'aéroport de Kuala Lumpur. Plusieurs arrestations avaient eu lieu ces derniers jours.

Les deux femmes estiment avoir été dupées. Des images de video-surveillance montrent Kim Jong-Nam approché de dos par deux femmes dont l'une lui projette apparemment quelque chose au visage. La victime avait ensuite été conduite à la clinique de l'aéroport avant de succomber pendant son transfert à l'hôpital.

Les deux femmes affirment avoir été dupées, tandis que la police malaisienne assure qu'elles savaient ce qu'elles faisaient. L'une d'elle, Siti Aisyah, une Indonésienne de 25 ans, a raconté avoir reçu l'équivalent de 90 dollars (85 euros) pour prendre part à ce qu'elle pensait être une émission de télévision type caméra cachée, et que la substance était de "l'huile pour bébé", selon un haut diplomate.