Des terroristes revendiquent un attentat en Russie

  • A
  • A
Des terroristes revendiquent un attentat en Russie
Partagez sur :

Le sabotage de plus grande centrale hydroélectrique de Russie a causé la mort probable de 75 personnes.

Des rebelles tchétchènes ont revendiqué, vendredi sur internet, l'inondation de la plus grande centrale hydroélectrique de Russie, à l'origine de la mort de 26 personnes et de la disparition de 49 autres.

"Dans la salle des machines, nous avons réussi à mettre une grenade antichar à déclenchement programmé, dont l'explosion a provoqué d'énormes dégâts, bien supérieurs à ce que nous pouvions espérer", détaille le groupe. Ce groupuscule indique aussi avoir pris la décision, en début d’année, "d’activer la guerre économique contre la Russie sur son territoire".

De son côté, le Parquet fédéral russe a déclaré, vendredi, qu'il n'y avait aucune preuve de sabotage de la centrale hydroélectrique de Sibérie. Les enquêteurs étudient encore toutes les pistes.

L'inondation, qui s'est produite lundi matin dans l'une des salles des turbines du barrage de Saïano-Chouchenskaïa, en Sibérie, a probablement tué 75 personnes. Le Premier ministre Vladimir Poutine considère en effet qu’il n'y a pas d’espoir de retrouver les 49 disparus vivants. "Il est inutile de prétendre que ceci n’est pas clair" a-t-il affirmé vendredi. La firme Rushydro, qui gère la centrale, versera un million de roubles (22.000 euros) à chaque famille de tué, qui recevra la même somme de l’Etat.