Des retombées de cendres à venir

  • A
  • A
Des retombées de cendres à venir
@ REUTERS
Partagez sur :

Le volcan est de nouveau dans une phase explosive et l’espace aérien islandais a réouvert.

L’éruption du volcan islandais suscite de nouveau l’inquiétude. Eyjafjöll est de nouveau dans une phase explosive et des retombées de cendres "considérables" sont à venir, ont annoncé les météorologues et les géophysiciens islandais jeudi soir.

"L'éruption est redevenue explosive, la lave a cessé de s'écouler et la plupart du magma est projeté dans tous les sens en raison des explosions dans le cratère", selon un rapport de l'Office météorologique islandais et de l'Institut islandais des sciences de la Terre. L’activité du volcan a redoublé d’intensité dans la nuit de mercredi à jeudi. La quantité de cendres crachée a augmenté et le panache de cendres et de vapeur s'est élevé un temps jusqu’à 9.000 mètres.

Perturbations en Irlande

L'Irlande a levé vendredi les restrictions imposées au trafic aérien mais a souligné que le nuage de cendres qui évolue au sud de l'Islande menaçait toujours de perturber les vols. L'Eyjafjöll perturbe les vols au départ et à destination de l'Irlande depuis mardi mais il a commencé à s'éloigner jeudi vers le large. Les survols en provenance de Grande-Bretagne et d'Europe continentale n'ont pas été interdits et les restrictions imposées en Grande-Bretagne, où les aéroports écossais avaient été fermés, ont été levées jeudi.

L'Eyjafjöll est entré en éruption le 14 avril, crachant un nuage de cendres qui a paralysé le trafic aérien pendant près d'une semaine. L'émission de cendres avait ensuite diminué et les vents avaient permis la réouverture des aéroports et la reprise des vols en Europe.