Des photos d'un bébé mourant sur Facebook

  • A
  • A
Partagez sur :

Une infirmière s'est attirée les foudres de la presse en Estonie après avoir publié sur son site Facebook une photo d'un bébé de trois mois mourant, ainsi que les données médicales confidentielles le concernant. "Je ne savais pas du tout que je ne pouvais pas mettre sur Facebook des photos que j'ai prises à l'hôpital avec mes commentaires sur mon travail", a-t-elle réagi auprès du journal estonien Eesti Paevaleht.

"Mes amis aussi décrivent leur travail sur Facebook, alors j'ai pensé que je pouvais le faire également", a-t-elle indiqué à Eesti Paevaleht, tout en reconnaissant qu'elle n'avait pas demandé aux parents de l'enfant l'autorisation de prendre la photo ni de la publier.

Aucun détail n'a été révélé concernant l'infirmière ou le bébé, si ce n'est que l'incident s'est produit à l'hôpital de l'université de Tartu, dans le sud du pays. L'établissement a annoncé qu'il allait ouvrir sa propre enquête avant de décider d'une éventuelle sanction contre l'infirmière. "Nous avons tous à apprendre comment se comporter sur les réseaux sociaux, mais des actions de ce genre doivent être fermement condamnées", a déclaré Ester Pruuden, responsable de l'Association estonienne des infirmières dans un communiqué jeudi.