Des observateurs européens finalement bienvenus en Crimée

  • A
  • A
Des observateurs européens finalement bienvenus en Crimée
@ Reuters
Partagez sur :

GIROUETTE - Après avoir empêché l'OSCE d'entrer dans la région, les autorités de Crimée ouvrent leurs portes pour le scrutin sur l'indépendance.

L'INFO. Les autorités de Crimée ont changé d'avis. Elles ont finalement invité les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) à venir assister au déroulement du référendum, selon un responsable criméen cité par l'agence de presse russe RIA.

Jusqu'à présent, les observateurs militaires de l'OSCE n'ont pas été autorisés à pénétrer en Crimée, où les forces russes contrôlent les points stratégiques. Selon des sources diplomatiques, des hommes armés, brandissant des drapeaux russes, les ont empêché d'entrer la semaine dernière.

Russe ou ukrainienne. Dimanche, les deux millions d'habitants devront voter sur un projet de rattachement de la péninsule à la Russie. L'invitation a été adressée par le parlement pro-russe de Crimée, précise l'agence.

Les élus du parlement de Crimée se sont prononcés en faveur du rattachement de la péninsule à la Russie et ont décidé que cette décision serait soumise à référendum parmi la population, à 60% russophone, de la région. Pourtant, lors d'un sondage publié en février, seule une minorité de Criméens s'étaient dit favorables à cette solution.

sur le même sujet, sujet,

BLOCUS - Les observateurs de l'OSCE empêchés d'entrer en Crimée

OUT - L'émissaire de l'ONU se fait mettre à la porte

FACE A FACE - La Russie mène (aussi) la "guerre de l'information"