Des milliers de Philippins fuient le typhon de Noël

  • A
  • A
Des milliers de Philippins fuient le typhon de Noël
Selon les autorités, les évacuations préventives pourraient concerner des centaines de milliers de personnes. @ DARAGA, PHILIPPINES
Partagez sur :

Nock-Ten, dont les vents pourraient atteindre 278 km/h, touchera la région pauvre de Bicol dimanche, puis Manille lundi. 

Des milliers de Philippins fuyaient dimanche les régions côtières et d'autres endroits à risques de l'est de l'archipel à l'approche du puissant typhon Nock-Ten le jour de Noël.

Des vagues géantes attendues. Les autorités ont mis en garde contre la possibilité de vagues géantes de 2,5 mètres et de glissements de terrain dans la péninsule de Bicol et les îles avoisinantes. Les évacuations préventives pourraient concerner des centaines de milliers de personnes, ont indiqué les autorités. Parmi les premiers à être évacués, une centaine de bébés, des jeunes enfants et leurs parents ainsi que des personnes âgées ont été conduits dans une école à quelques kilomètres de là alors que des vents violents commençaient à secouer les arbres.

Une région pauvre touchée en première. Nock-Ten, qui doit son nom à un oiseau du Laos, doit toucher terre à Bicol dimanche dans la soirée avant d'atteindre lundi la région de Manille, plus au nord. La région de Bicol, région pauvre et essentiellement agricole où vivent 5,5 millions de personnes, est souvent la première touchée par la vingtaine de typhons qui affligent l'archipel chaque année. Pour cette raison, les autorités estiment avoir éprouvé leurs procédures d'urgence de façon à minimiser le nombre de victimes.

Manille touché lundi. D'après le Centre américain de prévention des typhons, Nock-Ten sera accompagné lorsqu'il touchera terre de vents soutenus de 231 kilomètres par heure, soufflant en rafales de 278 km/h. La tempête devrait affecter au total une zone où vivent près de 42 millions d'habitants, y compris Manille. La défense civile de Bicol a estimé que près de 500.000 personnes étaient menacées par le typhon. Environ 4.000 personnes ont gagné des abris d'urgence et 8.000 autres se sont réfugiées dans d'autres lieux, selon un décompte des autorités.