Des milliers de manifestants pro-avortement à Dublin

  • A
  • A
Des milliers de manifestants pro-avortement à Dublin
Partagez sur :

Depuis 1971, 177.000 femmes et jeunes filles ont dû quitter l'Irlande pour l'Angleterre ou le Pays de Galles afin d'y subir un avortement.

"Je ne suis pas une criminelle" ou "Ne nous obligez pas à faire nos bagages", voilà ce que l'on pouvait notamment lire dans les rues de Dublin, samedi. Des milliers de personnes ont défilé pour appeler à une réforme de la législation irlandaise, très stricte sur l'avortement. Entre 8.000 et 10.000 personnes étaient attendues par les organisateurs.

Objectif : les élections législatives d'avril 2016. "Nous voulons envoyer un message très fort au gouvernement pour lui dire qu'il ne peut plus se contenter de laisser ce problème de côté", a déclaré Cathleen Doherty, de l'organisation Abortion Rights Campaign. Cathleen Doherty, avant d'appeler à ce que l'engagement d'"abroger" le 8e amendement figure dans les programmes électoraux pour les élections législatives, qui doivent avoir lieu en avril 2016 au plus tard.

177.000 femmes ont dû quitter l'Irlande pour subir un avortement. La très catholique Irlande continue d'interdire l'avortement même en cas de viol, de malformation du foetus ou de risques pour la santé de la mère. Elle ne l'autorise que si la vie de la mère est en danger, et ce seulement depuis 2013 et le décès d'une femme enceinte de septicémie. Depuis 1971, 177.000 femmes et jeunes filles ont dû quitter l'Irlande pour l'Angleterre ou le Pays de Galles afin d'y subir un avortement, selon Amnesty International.