Des médecins occidentaux au chevet du Nobel de la paix 2010 Liu Xiaobo

  • A
  • A
Des médecins occidentaux au chevet du Nobel de la paix 2010 Liu Xiaobo
@ PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :

Les médecins chinois qui soignent le dissident Liu Xiaobo assurent qu'il ne peut pas être transféré. 

Les médecins chinois qui soignent le dissident Liu Xiaobo, atteint d'un cancer en phase terminale, ont assuré aux experts américains et allemands à son chevet que le prix Nobel de la paix 2010 n'était pas en état de voyager.

Les traitements validés. "Après avoir entendu un bilan médical détaillé du patient et reçu un rapport sur le diagnostic et son traitement, les médecins spécialisés ont examiné le patient dans sa chambre", a indiqué sur son site internet l'Hôpital universitaire médical N°1 de Shenyang (nord-est). "Les spécialistes américains et allemands ont complètement validé le programme de traitement et les mesures décidées par le groupe d'experts" chinois, a-t-il ajouté.

Libéré en mai pour raisons médicales. Le dissident a été placé en liberté conditionnelle et hospitalisé après qu'on lui eut diagnostiqué en mai un cancer du foie en phase terminale. Le militant pro-démocratie de 61 ans a été condamné en 2009 à 11 ans de réclusion pour "subversion" après avoir appelé à des réformes démocratiques. Il avait corédigé un manifeste, la Charte 08, prônant notamment des élections libres. Lors de la cérémonie de remise du Nobel à Oslo en 2010, il était représenté par une chaise vide.