Des feux d’artifice à Gaza

  • A
  • A
Des feux d’artifice à Gaza
Des scènes de joie ont accueilli l'annonce de la trêve à Gaza.@ REUTERS
Partagez sur :

REPORTAGE - Le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas a été respecté dans la nuit de mercredi à jeudi.

Pour la première fois depuis une semaine, les armes se sont presque tues. Le cessez-le-feu a été respecté dans la nuit de mercredi à jeudi dans la bande de Gaza, après l’accord passé entre Israël et le Hamas. La trêve doit beaucoup aux efforts diplomatiques déployés notamment par Égypte et les États-Unis.

>> A lire aussi : Le cessez-le-feu entré en vigueur à Gaza

A Gaza, l’annonce de l’accord par le chef de la diplomatie égyptienne, Mohammed Kamel Amr, aux côtés de son homologue américaine Hillary Clinton, a été accueillie mercredi par des célébrations et des tirs de joie. Même si, dans l’heure qui a suivi cette annonce, douze roquettes ont été tirées sur Israël, sans faire de victime.

Xavier Yvon (@xavieryvon), l’envoyé spécial d’Europe 1 à Gaza, a été témoin de cette explosion de joie.

Sur l’avenue Omar el-Mokhtar, une joyeuse cohue fête la "victoire". Un père a mis ses enfants jusque dans le coffre de sa voiture pour venir participer à la fête avec toute sa famille. Kader, tout sourire, assure à Europe 1 qu’Israël a cédé devant la nouvelle puissance de feu du Hamas, capable d’atteindre Tel-Aviv ou Jérusalem avec ses roquettes.

enfants à gaza

© XAVIER YVON/EUROPE 1

Une glace à la main, il commente la conférence de presse du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou. "Ils étaient faibles, ils auraient mieux fait de se taire. Leurs visages en disaient plus que leurs paroles. Maintenant ils vont y réfléchir à deux fois avant de faire quoi que ce soit contre les Palestiniens", lance-t-il.

Au milieu de la foule, les militaires du Hamas, héros du jour, tirent des rafales en l’air. Soudain, un grondement, une lumière qui part vers le ciel et explose en une gerbe rouge : à Gaza mercredi soir, on tirait des feux d’artifice.