Des écoles sous influence islamiste en Grande-Bretagne ?

  • A
  • A
Des écoles sous influence islamiste en Grande-Bretagne ?
@ REUTERS
Partagez sur :

SURVEILLANCE - C'est ce qu’affirme un rapport de l'organisme public d'inspection scolaire Ofsted. Six d'entre elles ont été placées sous "mesures spéciales".

Six écoles de Birmingham, situées dans le centre de l'Angleterre ont été jugées "inadaptées" par l'organisme public d'inspection scolaire Ofsted et placées sous "mesures spéciales". Au total, 21 établissements sont soupçonnés d'être en train de passer sous le contrôle de musulmans radicaux en Grande-Bretagne.

"Un climat de peur et d'intimidation". L'inspecteur en chef de l'Ofsted, Michael Wilshaw, a déclaré, dans une lettre au ministre de l'Education rendue publique, avoir notamment détecté dans cinq écoles "un climat de peur et d'intimidation" à la faveur de récentes investigations. Une sixième était déjà classifiée comme problématique.

"Les preuves montrent que des instances dirigeantes ont exercé une influence inappropriée sur la gestion quotidienne de plusieurs écoles à Birmingham", la deuxième ville britannique, dont la population est à 22% musulmane, a-t-il ajouté.

L'école envisage un recours juridique. "Le travail de l'école pour éveiller la conscience des élèves aux risques d'extrémisme est inadéquat", peut-on également lire dans le rapport de l'Ofsted sur l'école secondaire Park View Academy of Mathematics and Science, l'un des cinq nouveaux établissements jugés "inadaptés". Le comité de direction du groupe scolaire Park View School "conteste sans réserve" les conclusions des inspecteurs scolaires, et envisage un "recours juridique".

"Les inspecteurs de l'Ofsted sont venus dans nos écoles à la recherche d'extrémisme", a regretté dans un communiqué David Hughes, l'un des administrateurs de ce groupement scolaire, critiquant "un climat de suspicion". "Les inspections de l'Ofsted n'ont trouvé absolument aucune preuve de cela parce que ce n'est absolument pas ce qui se passe dans nos écoles", a-t-il ajouté.

"Protéger nos enfants". Park View School avait été notée "exceptionnelle", la meilleure note possible donnée par l'Ofsted, lors de la précédente inspection. Les quatre autres écoles étaient notées "bonne" ou "exceptionnelle". Une sixième école, notée "inadaptée", a vu sa note maintenue. "Protéger nos enfants est l'une des premières missions du gouvernement et c'est pourquoi la question de la possible présence d'extrémisme islamiste dans des écoles de Birmingham nécessite une réponse forte", a déclaré lundi le Premier ministre David Cameron.

Il doit annoncer que le ministère de l'Education va demander à l'Ofsted d'étudier la possibilité d'inspecter les écoles "sans préavis" pour les "empêcher de dissimuler des activités qui n'ont pas place dans notre société". Le préavis ordinaire d'un ou deux jours serait ramené en la circonstance à une demi-heure avant la visite.

Des lettres anonymes à l'origine du contrôle. Cette affaire a donné lieu à des tensions entre les ministres de l'Intérieur et de l'Education qui se rejettent la responsabilité de la gestion du problème.

L'Ofsted a procédé à ces inspections après l'envoi il y a quelques mois d'une lettre anonyme à la mairie de Birmingham, soutenant que des islamistes s'employaient à changer les instances dirigeantes dans quatre établissements scolaires publics pour imposer leurs vues.