Des chercheurs pensent avoir retrouvé la huitième merveille du monde

  • A
  • A
Des chercheurs pensent avoir retrouvé la huitième merveille du monde
Rex Bunn et Sascha Nolden se sont appuyés sur les travaux de Ferdinand von Hochstetter, un cartographe allemand.@ Charles Blomfield (domaine public)
Partagez sur :

Elle était portée disparue depuis l'éruption du mont Tarawera en 1886, en Nouvelle-Zélande.

Elle était portée disparue depuis 1886. Des chercheurs néo-zélandais pensent avoir retrouvé l'endroit où se trouverait la huitième merveille du monde, ensevelie à la suite de l'éruption volcanique du mont Tarawera, rapporte The Guardian.

Sous 10 à 15 m de boue. Il s'agit des terrasses de minéraux naturelles roses et blanches du lac Rotomahana, en Nouvelle-Zélande. Au XIXe siècle, ces spectaculaires piscines en cascade attiraient des touristes du monde entier. Selon les chercheurs, dont l'étude a été publiée dans le Journal of the Royal Society of New Zealand, les terrasses n'ont pas été détruites mais seraient conservées entre 10 et 15 mètres sous la surface de l'eau, sous des couches de boue et de cendres.

Données d'un cartographe allemand. Pour définir l'endroit où se trouverait cette huitième merveille du monde, dont les coordonnées n'ont jamais été retranscrites, Rex Bunn et Sascha Nolden se sont appuyés sur les travaux de Ferdinand von Hochstetter, un cartographe allemand "très compétent", comme ils l'expliquent au quotidien britannique.

Ils espèrent désormais pouvoir obtenir des financements, afin de réunir une équipe de bénévoles et d'archéologues pour explorer les fonds du lac Rotomahana, persuadés de pouvoir y retrouver cette merveille.