Des centaines de Français bloqués en Arabie Saoudite, faute de salaire pour rentrer

  • A
  • A
Des centaines de Français bloqués en Arabie Saoudite, faute de salaire pour rentrer
@ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

Saudi Oger, la deuxième plus grande entreprise de BTP du pays, en faillite, vient seulement de verser le salaire du mois de septembre à ses 56.000 employés. 

Des centaines de Français sont actuellement bloqués en Arabie Saoudite. La raison ? Pas assez d'argent pour se payer un billet de retour. Ces expatriés travaillent en effet pour Saudi Oger, la deuxième plus grande entreprise de BTP du pays, en faillite depuis des mois et dans l'incapacité de payer ses 56.000 salariés.

"C'est clairement du vol". Ils sont ouvriers, ingénieurs, ou encore architectes, expatriés en Arabie Saoudite, le plus souvent avec leur famille. L'entreprise pour laquelle ils travaillent, Saudi Oger, vient tout juste de leur verser la paye du mois de... septembre. Après cinq mois de salaire non versé, la situation de ces salariés est plus que critique : cartes bancaires bloquées, découverts abyssaux, etc. Certains ont même du mal à faire leurs courses. "Je peux tenir encore trois ou quatre mois, mais ceux qui travaillent avec moi sont pour la plupart à bout", raconte Michel, joint par Europe 1. "Ils empruntent de l'argent à de la famille ou à des amis. C'est grave, c'est clairement du vol quoi", souligne-t-il.

L'Ambassade de France a été obligée d'intervenir, notamment en écrivant au PDG de l'entreprise, Saad Hariri, un ancien Premier ministre libanais très proche de la famille royale saoudienne. Il aurait couvert pendant des années la corruption généralisée qui se pratique dans l'entreprise, jusqu'à la faillite. Une corruption que dénonce aujourd'hui tous les salariés que Europe 1 a contacté.