Des bijoux du 7e siècle découverts à Jérusalem

  • A
  • A
Des bijoux du 7e siècle découverts à Jérusalem
@ Maxppp
Partagez sur :

Des archéologues israéliens ont découvert 36 pièces d'or, un médaillon et plusieurs bijoux datant de l'époque byzantine dans la Vieille ville de Jérusalem, a annoncé lundi l'Université hébraïque de Jérusalem. La directrice des fouilles, Eilat Mazar, citée dans un communiqué, a évoqué "une découverte à couper le souffle qui n'arrive qu'une seule fois dans une vie".

Le trésor comprend 36 pièces d'or, un médaillon en or gravé d'un candélabre juif et plusieurs bijoux en or et en argent. Il a été découvert à quelque 50 mètres du mur sud de l'esplanade des mosquées, que les juifs appellent "Mont du Temple" et vénèrent en tant que site des temples juifs des rois Salomon et Hérode.

Eilat Mazar a expliqué que les recherches dans ce périmètre avaient permis de découvrir plusieurs objets datant de l'époque du temple de Salomon, détruit par les Babyloniens en 586 avant J.C selon la tradition juive. Mais selon la scientifique, des découvertes datant du 7e siècle après J.C était complètement inattendues.  "L'explication la plus probable est que (...) la cache visait à désigner l'endroit où devait être construite une nouvelle synagogue, dans un endroit proche du Mont du Temple", a indiqué Eilat Mazar dans le communiqué. "Ce qui est certain, c'est que cette mission, quoi qu'elle ait été, fut un échec. Le trésor a été abandonné, et son propriétaire n'a jamais pu le récupérer."

Compte tenu de l'époque et de la manière dont ces objets ont été retrouvés, Eilat Mazar estime qu'ils ont été "abandonnés dans le contexte de la conquête perse de Jérusalem en 614". "Après la conquête de Jérusalem par les Perses, de nombreux juifs sont retournés dans cette ville dans l'espoir d'y trouver une liberté politique et religieuse et y constituaient la majorité de la population. Mais les Perses, avec le déclin de leur pouvoir, plutôt que de faire alliance avec les juifs, ont cherché le soutien des chrétiens et autorisé ces derniers à chasser les juifs de Jérusalem", selon le texte.