Des affrontements font trois morts en Algérie

  • A
  • A
Des affrontements font trois morts en Algérie
@ MAXPPP
Partagez sur :

HEURTS - Trois personnes ont été tuées dans la ville de Ghardaïa, au sud du pays, à 600 kilomètres d'Alger. 

L'INFO. La ville de Ghardaïa, dans le sud de l'Algérie, a été le théâtre de violents affrontements intercommunautaires. Trois personnes y ont été tuées samedi, toutes "atteintes par des objets contondants". Et une quatrième se trouve dans un état critique après ces incidents qui ont opposés des jeunes de la ville.

Des affrontements depuis mardi. Ces affrontements, qui opposent Mozabites (Berbères) et Chaâmbas (Arabes), ont repris mardi et n'ont depuis cessé de s'amplifier. Quelques unes des 200 familles mozabites récemment chassées par les violences sont rentrées chez elle mardi, ce qui aurait relancé les incidents. En décembre et en janvier, les dernières violences avaient fait au moins quatre morts. Un calme relatif semblait être revenu depuis un mois, ce qui avait conduit le patron de la police à annoncer un allègement du dispositif de sécurité. 

Manifestations à Alger. Au même moment, à Alger, à 600 kilomètres de là, l'atmosphère était plutôt à la préparation de l'échéance électorale du 17 avril. Quelque 3.000 partisans du président Abdelaziz Bouteflika, candidat à un quatrième mandat, se sont rassemblés samedi. A l'autre bout de la ville, des centaines de personnes ont manifesté contre cette candidature controversé, à l'appel notamment du mouvement "Barakat" (ça suffit).

sur le même sujet, sujet,

MÉDIAS - Une chaîne de l'opposition perquisitionnée

MOUVEMENT - En Algérie, Bouteflika, "ça suffit"