Dénucléarisation de la Corée du Nord : pour le président sud-coréen, il est "trop tôt pour être optimiste"

  • A
  • A
Dénucléarisation de la Corée du Nord : pour le président sud-coréen, il est "trop tôt pour être optimiste"
Moon Jae-in a estimé mercredi qu'il était "trop tôt pour être optimiste" quant à l'offre de la Corée du Nord de discuter avec les Etats-Unis de sa dénucléarisation.@ KIM HONG-JI / POOL / AFP
Partagez sur :

Séoul a assuré mardi que Pyongyang était prêt à aborder avec Washington la question absolument taboue de la dénucléarisation.

Le président sud-coréen Moon Jae-in a estimé mercredi qu'il était "trop tôt pour être optimiste" quant à l'offre de la Corée du Nord de discuter avec les Etats-Unis de sa dénucléarisation. "Nous ne sommes que sur la ligne de départ", a déclaré Moon Jae-in à des responsables politiques après que son émissaire à Pyongyang eut révélé que Kim Jong Un s'était montré prêt à aborder la question longtemps taboue de l'arsenal nucléaire du Nord.

"Il n'y aura pas de cadeau au Nord." Il a démenti les allégations selon lesquelles des contreparties secrètes auraient été offertes à la Corée du Nord pour la convaincre de venir à la table des négociations. "Il n'y a pas eu d'accord secret de quelque sorte que ce soit avec le Nord", a déclaré Moon Jae-in, selon un porte-parole du petit parti d'opposition Bareunmirae. "Il n'y aura pas de cadeau au Nord."

Le président sud-coréen a insisté sur la nécessité d'entretenir une coopération étroite avec les Etats-Unis: "Je crois que les discussions sur la dénucléarisation ne seront faisables que lorsque la Corée du Sud et les Etats-Unis auront des positions communes" sur la question. "Les discussions intercoréennes ne seront pas suffisantes pour parvenir à la paix", a-t-il encore estimé.