Décès du milliardaire philanthrope américain David Rockefeller

  • A
  • A
Décès du milliardaire philanthrope américain David Rockefeller
David Rockefeller s'est éteint à 101 ans.@ Jean-Christian Bourcart / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

David Rockefeller, décédé à 101 ans, était connu pour l'influence qu'il avait su développer à Washington et dans les plus grandes capitales mondiales.

Le milliardaire et philanthrope américain David Rockefeller, ancien président de la Chase Manhattan Bank et patriarche d'une des familles américaines les plus illustres, s'est éteint lundi à New York, à l'âge de 101 ans. Un porte-parole de la famille a confirmé sa mort suite à un arrêt cardiaque. La fortune du dernier petit-fils de John Rockefeller était estimée à 3,3 milliards de dollars au dernier classement des milliardaires publié lundi par le magazine Forbes.

Lorsqu'il fut à la tête de la Chase, de 1969 à 1981, Rockefeller a établi un tel réseau de relations étroites avec des gouvernements et des multinationales que les observateurs avaient l'habitude de dire que la banque avait sa propre politique étrangère. En 1973, Rockefeller fonda la "Trilatérale", organisation privée censée favoriser les relations entre l'Amérique du Nord, le Japon et l'Europe de l'Ouest et qui regroupa des personnalités d'influence.

Des millions d'euros de dons. Né le 12 juin 1915, David Rockefeller dirigea pendant près de 35 ans, jusqu'en 1980, la Chase Manhattan Bank, devenu depuis JP Morgan Chase. David Rockefeller était aussi l'une des figures les plus en vue du monde des affaires américain. Il fut de ceux qui défendait la responsabilité sociale des entreprises - poussant notamment Chase à jouer un rôle important pour aider la ville de New York à sortir de la crise fiscale qui l'avait ruinée dans les années 70.

Reprenant le flambeau allumé par son grand-père John, fondateur de la compagnie pétrolière Standard Oil, puis porté par son père, également prénommé John, David Rockefeller était aussi un grand philanthrope. Ancien de Harvard, il donnera quelque 25 millions de dollars à la célèbre université en 1994. En 2005, pour son 90e anniversaire, il avait aussi promis 5 millions de dollars par an au Museum of Modern Art de New York (MoMa). Mais il s'était engagé à verser des sommes plus importantes encore après sa mort, au MoMA, à l'Université Rockefeller qui porte son nom, et à Harvard - quelque 100 millions de dollars chacun, selon le magazine spécialisé Inside Philanthropy.