Débat présidentiel : avantage Romney

  • A
  • A
Débat présidentiel : avantage Romney
D'après les observateurs, Mitt Romney est le gagnant du premier débat de la présidentielle américaine.@ REUTERS
Partagez sur :

ANALYSE - En retard dans les sondages, le candidat républicain s’est montré offensif face à Barack Obama.

Il a enfin réussi à marquer des points. Face à un Barack Obama moins brillant qu’en 2008, le candidat républicain à la Maison-Blanche, Mitt Romney, a semblé dominer son premier débat mercredi soir, à Denver. Un sondage publié par CNN une heure après la fin du duel donne Mitt Romney vainqueur pour 67% des personnes interrogées, tandis que seules 25% jugeaient que le président sortant avait gagné.

>> A lire : Le résumé du débat, minute par minute

• Romney d'emblée offensif. Lors de ce premier face à face, Mitt Romney est en effet apparu nettement plus déterminé et offensif que son adversaire, n’hésitant pas à ironiser dès les premières minutes. Barack Obama démarre en effet en s’adressant à son épouse, Michelle, pour lui souhaiter un bon anniversaire de mariage. Répartie du républicain, sur un ton badin : "je suis sûr que c’est l’endroit le plus romantique que vous pouviez imaginer, ici avec moi".





• Peu d'attaques côté Obama. Pour Eric Fehrnstrom, l’un des plus proches conseillers de Mitt Romney, interrogé sur I-Télé, aucun doute : son candidat "est clairement le gagnant de ce débat". Dans le camp Obama, le conseiller David Axelrod reconnaît de son côté que le président sortant a peu attaqué, selon Olivier O’Mahony, de Paris Match. Les observateurs notent en effet que Barack Obama n’a pas fait référence une seule fois aux fameux 47% d’Américains ayant une mentalité d’"assistés", selon une vidéo volée qui a fortement embarrassé Mitt Romney fin septembre.

>> A lire : Ce qu'il faut retenir du débat

Barack Obama et Mitt Romney saluent le public venu les écouter sur le campus de l'université de Denver.

© REUTERS

Sur le fond, l’essentiel des échanges a porté sur l’économie, ce qui a donné lieu à des batailles de chiffres et de statistiques, mais "Mitt Romney a réussi à ramener chaque sujet à l’emploi", observe Nicole Bacharan, spécialiste des Etats-Unis et consultante pour Europe 1.

"Romney a largement mené le débat", estime Nicole Bacharan :

• Un Romney souriant. Mais c’est surtout l’attitude des candidats qui a été scrutée à la loupe. Entre les deux rivaux, les échanges, très techniques, sont restés courtois et le New York Times n’hésite pas à parler d’une "bataille pour savoir qui saurait garder un air amusé".

Barack Obama et Mitt Romney, font leur entrée sur la scène du plateau de Denver.

© CAPTURE I TELE

Le quotidien note que Mitt Romney s’est évertué à garder le sourire tout le long du débat, tandis que Barack Obama "a été plus prompt à quitter sa bonhomie et a adopté l’air d’un directeur d’école obligé d’écouter les excuses d’un étudiant brillant qu’il s’apprête à renvoyer".

>> A lire : Le duel Romney-Obama en trois vidéos

• Obama "ennuyé d'être là". Pour Nicole Bacharan, Mitt Romney s’est révélé "très surprenant, très à l’aide, très présidentiel", "menant le débat". En face, Obama lui a en revanche semblé "coincé, pas à l’aise, le nez dans ses fiches, l’air fatigué, même ennuyé d’être là".

La performance de Mitt Romney pourrait bien permettre de relancer une course à la Maison-Blanche jusqu’ici largement dominée par Barack Obama. Même si, prévient Nicole Bacharan, "on peut gagner un débat mais perdre une élection".