Débâcle électorale pour les Kirchner aux élections argentines

  • A
  • A
Débâcle électorale pour les Kirchner aux élections argentines
Partagez sur :

La présidente argentine Cristina Kirchner et son mari Nestor Kirchner ont perdu le contrôle du Congrès pour la première fois depuis leur arrivée au pouvoir.

La présidente argentine Cristina Kirchner a souffert une véritable débâcle électorale dimanche aux élections législatives de mi-mandat, son parti perdant la majorité dans les deux chambres et essuyant une défaite dans les cinq principales circonscriptions.

L'ancien chef d'Etat Nestor Kirchner (2003-2007), époux de la présidente et candidat à la députation dans la province de Buenos Aires, où votent 40% des électeurs, a admis avoir été battu par son rival Francisco De Narvaez, qui incarne le retour au sein du parti péroniste des idées néo-libérales.

Le parti péroniste de Cristina Kirchner et de son mari Nestor Kirchner a perdu également dans la capitale, ainsi que dans les autres principales provinces du pays : Santa Fe, Cordoba et Mendoza, selon les résultats officiels. Les Kirchner perdent aussi, pour la première fois depuis leur arrivée au pouvoir, le contrôle du Congrès, selon les mêmes résultats.

Pour la première fois, les Kirchner étaient arrivés aux élections dans un contexte économique défavorable. L'Argentine est entrée en récession selon les économistes, qui contestent les chiffres du gouvernement.