De nouvelles alertes terroristes

  • A
  • A
De nouvelles alertes terroristes
@ CNN
Partagez sur :

Des menaces terroristes ont visé vendredi les Etats-Unis. Des colis suspects ont été découverts.

Alors que la vigilance terroriste est à son maximum en France, la menace terrorisme est à son plus haut niveau aux Etats-Unis. Une alerte terroriste mondiale a été lancée vendredi suite à la découverte d'engins suspects à Dubaï et en Grande-Bretagne. Deux colis ont été retrouvés à bord d’avions cargos. Ils étaient adressés à des institutions religieuses juives de Chicago.

Des colis à Dubaï et en Angleterre

Un premier paquet suspect a été trouvé à bord d’un appareil en escale dans un centre de tri de l'aéroport de l'East Midlands, près de Nottingham, en Grande-Bretagne. Le colis a été déclaré inoffensif en fin de matinée, mais la police a décidé de mener un second examen dans l'après-midi. Cet avion-cargo était en provenance du Yémen et à destination de Chicago. La BBC a indiqué qu'il ne s'agissait pas d'une bombe à proprement parler, mais que le colis était "potentiellement menaçant".

Un autre colis suspect a été découvert à Dubaï. La société de transports FedEx a annoncé avoir confisqué un paquet en provenance du Yémen et qui se trouvait dans ses entrepôts. L’appareil était également en transit vers les Etats-Unis. Mais le colis suspect ne contenait pas d'explosifs, a indiqué par la suite le FBI.

Barack Obama a, pour sa part, précisé que selon les "premiers examens réalisés, les colis contenaient des matières explosives". Il a assuré également que "toutes les mesures sont prises pour assurer la sécurité du transport aérien et la protection de nos concitoyens".

Un avion de ligne escorté

Par ailleurs, un avion de ligne de la compagnie Emirates se dirigeant vers New York a été escorté vendredi par deux chasseurs américains "par mesure de précaution", selon les autorités militaires. L'appareil en provenance de Dubaï a atterri à l'aéroport JFK à 15h40 soit 19h40 GMT, et a immédiatement été entouré par des dizaines de voitures de police.

L'avion a d'abord traversé l'espace aérien canadien, où il a été pris en charge par des chasseurs canadiens. Il est ensuite entré dans l'espace aérien américain, escorté par des F-15. Finalement rien n'a été trouvé de suspect à bord. "L'avion d'Emirates arrivé aux Etats-Unis en provenance de Dubaï ne contenait aucun colis en provenance du Yémen", a affirmé une source responsable à la direction de l'Aviation civile, quelques heures plus tard.

Des fouilles aux Etats-Unis

Par mesure de précaution, des avions cargo se trouvant sur les aéroports de Philadelphie et de Newark - l'un des aéroports desservant New York - ont fait l'objet de procédures de sécurité renforcées. Les médias américains ont rapporté que des avions de fret avaient été immobilisés à Portland, dans le Maine, et à l'aéroport John F. Kennedy de New York.

Et de son côté, l'entreprise de livraison américaine FedEx a annoncé vendredi qu'elle suspendait ses livraisons en provenance du Yémen après la découverte de colis suspects provenant de ce pays à Dubaï et en Angleterre. Et UPS a également effectué la même annonce.

Suite à la découverte de colis suspects à destination d'organisations juives de Chicago, les synagogues de la ville ont été mises en état d'alerte.

Sécurité renforcée

Barack Obama a fait savoir qu'il avait été informé dès jeudi soir d'une éventuelle menace terroriste contre les Etats-Unis. Le président américain a ordonné aux agences de renseignement et aux forces de l'ordre de prendre des mesures de sécurité supplémentaires et de déterminer si ces menaces émanaient "de nouveaux projets terroristes". Et le département de la Sécurité intérieure a indiqué qu'il avait renforcé les mesures de sécurité entourant l'aviation civile aux Etats-Unis.

"Les événements des vingt-quatre dernières heures montrent qu'il ne faut pas baisser la vigilance en la matière", a affirmé Barack Obama. "Nous coopérons de manière étroite avec nos alliés et nos amis", a expliqué le président américain, avant d'ajouter : "mais le public américain doit savoir que les professionnels du contre-terrorisme prennent toute les mesures nécessaires".

Les entreprises de livraison ont de leur côté annoncé la suspension des livraisons depuis le Yemen. "La cargaison provenait du Yémen. Dans le cadre de mesures de sécurité renforcées, FedEx a suspendu toutes ses livraisons en provenance du Yémen", a fait savoir la compagnie.

Al-Qaïda au Yémen ?

Un responsable américain a indiqué vendredi, sous couvert d'anonymat, que les Etats-Unis étudiaient la piste d'Al-Qaïda au Yémen. Et le président américain Barack Obama a affirmé que les Etats-Unis étaient déterminés à "détruire" Al-Qaïda au Yémen. La branche yéménite d'Al-Qaïda a revendiqué une tentative d'attentat contre un avion de ligne américain à Noël 2009.

De son côté, le Yémen s'est dit prêt à lancer une enquête sur les colis suspects.