Darfour : l'humanitaire enlevé en "bonne santé"

  • A
  • A
Darfour : l'humanitaire enlevé en "bonne santé"
Partagez sur :

L’homme, qui travaille au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), a été enlevé jeudi par des hommes armés.

Un coopérant humanitaire français, qui travaille pour le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) au Darfour, a été enlevé jeudi dans cette province de l’ouest du Soudan. Gauthier Lefèvre a été kidnappé par plusieurs hommes armés à quelques kilomètres d'El Geneina, principale localité de l'état du Darfour-Ouest, près de la frontière avec le Tchad. L'homme est en "bonne santé", a déclaré le ministre d'Etat soudanais aux Affaires humanitaires Abdel Baqi Gilani.

Le CICR, qui a annoncé cet enlèvement, a précisé que le Français circulait à bord d'un véhicule clairement identifié comme appartenant à l'organisation humanitaire. L’ONG précise par ailleurs n’avoir aucune information sur l’endroit où se trouvent les ravisseurs et sur leurs motivations. Gauthier Lefèvre travaillait depuis 15 mois au Darfour et depuis cinq ans au sein du CICR. Il est le cinquième personnel humanitaire à avoir été enlevé depuis le mois de mars et le premier membre de la Croix-Rouge internationale.

La France a réclamé via le ministère des Affaires étrangères la "libération inconditionnelle et immédiate" de l'otage. Le personnel du CICR "est protégé par les traités internationaux et que son action, fondée sur les principes d'indépendance et de neutralité, poursuit des fins exclusivement humanitaires", rappelle le Quai d'Orsay dans un communiqué.