Daech revendique une attaque en Tchétchénie, selon le centre SITE

  • A
  • A
Daech revendique une attaque en Tchétchénie, selon le centre SITE
Le président Vladimir Poutine a évoqué l'attaque de vendredi matin comme "un événement difficile".@ BRENDAN SMIALOWSKI / AFP
Partagez sur :

L'attaque a fait six morts parmi les forces de sécurité russes, selon le centre américain de surveillance des sites djihadistes SITE.

L'organisation État islamique (EI) a revendiqué vendredi une attaque dans la nuit contre une base militaire russe en Tchétchénie, qui a fait six morts parmi les forces de sécurité russes, selon le centre américain de surveillance des sites djihadistes SITE.

Des attaques de plus en plus rares. Selon un communiqué de l'EI cité par SITE, six assaillants "sont parvenus à prendre d'assaut une base militaire de la Garde nationale russe" dans le nord-ouest de l'instable république du Caucase et ont affronté les militaires russes "pendant plusieurs heures avec des armes légères, tuant au moins six soldats" avant d'être tués. Les autorités russes avaient auparavant fait état d'un même bilan après l'attaque survenue dans la nuit de jeudi à vendredi dans la région de Naourskaya. Les assaillants ont profité d'un épais brouillard pour tenter de pénétrer sur la base mais ont été repérés par les militaires qui ont ouvert le feu, selon la Garde nationale.

Les affrontements armés et les attaques visant les autorités et les forces de l'ordre sont devenues de plus en plus rares en Tchétchénie, mais restent assez fréquents au Daguestan, petite république voisine du Caucase russe.

"Un événement difficile". Lors de sa rencontre avec la candidate de l'extrême droite à la présidentielle française Marine Le Pen, le président Vladimir Poutine a évoqué l'attaque de vendredi matin comme "un événement difficile" mettant en relief, après celle de Londres, la nécessité "de reconnaître la réalité du danger et d'unir nos efforts dans la lutte contre le terrorisme".

Après la première guerre de Tchétchénie (1994-1996), la rébellion s'est progressivement islamisée et a débordé les frontières de cette république du Caucase pour se transformer au milieu des années 2000 en un mouvement islamiste armé actif dans tout le Caucase du Nord.

Fin juin 2015, la rébellion armée islamiste dans le Caucase russe a prêté allégeance à l'organisation État islamique (EI, Daech pour son acronyme arabe), dont elle reste une source importante de combattants rejoignant les djihadistes en Syrie et en Irak.