Daech : une vidéo macabre met en scène les terroristes du 13 novembre

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Dans une vidéo de propagande ultra-violente, Daech menace tous les pays de la coalition.

Un appel au meurtre de 18 minutes. La vidéo de propagande publiée par le groupe Etat islamique et mettant en scène les terroristes du 13 novembre, est d'une violence inouïe. Sans limite ni retenue, son message extrêmement clair est martelé par les neuf kamikazes : "Tuez-les tous, où que vous les rencontriez". "Tous", ce sont tous ceux que les djihadistes considèrent comme des mécréants.

Conçue comme une bombe psychologique. Les menaces sont extrêmement crues. "Nos couteaux se rapprochent de vos gorges", ou encore "nous viendrons vous égorger jusqu'au pied de la Tour Eiffel". Et tout cela est d'autant plus glaçant qu'à chaque fois, pour donner plus de poids à leurs menaces, chacun des kamikazes égorge un prisonnier et le décapite au couteau, avec un grand sourire. Cette vidéo est conçue comme une bombe psychologique qui revendique la terreur. L'un d'eux dit même : "vous n'aurez jamais la paix. Nous viendrons jusque dans votre sommeil".

Salah Abdeslam pas évoqué. Cette vidéo est extrêmement bien faite dans son montage, dans sa mise en scène. C'est un mélange de séquences télévisées et de moments où les terroristes s'entraînent à tirer. De petites cibles rouges se promènent sur l'écran, sur le Premier ministre, sur le président, mais aussi sur les pompiers, les policiers ou les passants. La vidéo est en français et met en scène quatre Belges, trois Français et deux Irakiens, ceux qui ont agi à Paris en novembre dernier. Salah Abdeslam, toujours en fuite, n'est quant à lui évoqué à aucun moment.

François Hollande : "rien ne nous effraiera". Depuis l'Inde, François Hollande a tenu à réagir. "Rien ne nous effraiera... ces images ne font que disqualifier les auteurs de ces crimes", a-t-il déclaré.