Curiosity commence sa mission sur Mars

  • A
  • A
Curiosity commence sa mission sur Mars
Le robot américain Curiosity s'est posé sur Mars lundi matin pour une exploration de deux ans.@ NASA
Partagez sur :

Le robot américain s'est posé sur la planète rouge à 7h31, lundi matin. Un succès rare. Explication.

Y a-t-il eu un jour une vie sur Mars ? Le robot Curiosity devrait aider les scientifiques à répondre à cette question. Lancé en novembre dernier, il s'est finalement posé sur la planète rouge lundi matin, à 7h31 (5h31 GMT). Un succès rare puisque peu d'engins ont réussi cette opération critique jusqu'à présent : sur les quatorze missions visant à poser un engin sur Mars depuis 1960, 50% ont échoué.

Regardez l'explosion de joie des équipes de la Nasa :

Une des 1ères images diffusées par la Nasa, l'ombre de Curiosity sur le sol martien :

Curiosity

© NASA

"Ce soir, sur Mars, les Etats-Unis ont fait l'histoire", s'est félicité Barack Obama :

Obama twitt

© CAPTURE TWITTER

Un voyage de 750 millions de kilomètres

Avec ses six roues et ses 900 kilos, Curiosity est le plus gros engin d'exploration jamais envoyé sur Mars. Après avoir parcouru 570 millions de kilomètres en près de neuf mois, Curiosity réussit là la première étape de sa mission.

Durant sa mission d'exploration prévue pour durer deux ans terrestres - soit une année martienne -, le robot, alimenté par un générateur nucléaire, va tenter de découvrir si l'environnement martien a pu être propice au développement de la vie microbienne.

Une batterie d'analyses pour trouver une trace de vie

Curiosity possède un mât avec des caméras à haute définition et un laser pour étudier des cibles jusqu'à sept mètres. D'autres instruments scruteront l'environnement pour y chercher des molécules de méthane, un gaz souvent lié à la présence de la vie et déjà détecté sur Mars à certaines saisons par un orbiteur américain. Le robot pourra aussi faire des prélèvements en perçant le sol et les analyser.

Mais entrer dans l'atmosphère martienne et se poser sur la planète rouge est risqué et sera encore plus délicat pour Curiosity à bord du vaisseau Mars Science Laboratory. "Poser Curiosity sur Mars est la mission la plus difficile jamais entreprise par la Nasa dans l'histoire de l'exploration robotique planétaire", avait prévenu en juillet John Grunsfeld, directeur adjoint de l'agence spatiale pour les missions scientifiques.

"Sept minutes de terreur"

Le vaisseau a connu sept minutes de descente vertigineuse et dangereuse durant lesquelles sa vitesse est passée de 21.243 à 2,74 km/h. Mais contrairement aux sondes précédentes, Curiosity était trop lourd pour que l'impact soit amorti par des sacs à air. Un immense parachute supersonique de 21 mètres de diamètre s'est donc déployé après le largage du bouclier thermique, pour freiner le vaisseau au-dessous de la vitesse du son.

Pour les dernières secondes de la descente, les ingénieurs ont conçu une sorte de "grue" avec des rétrofusées pour tenir le robot à l'aide de cordes en nylon.

Regardez les explications de la Nasa :

Pour le consultant aéronautique d'Europe1, Alain Cirou, la mission la plus complexe, la plus importante et la plus chère - 2,5 milliards de dollars - jamais entreprise sur Mars est d'ores et déjà "un succès" mais souligne-t-il "ce qui est important, ce sont les découvertes à venir".