Cuba : Zapata, dissident, mort en prison

  • A
  • A
Cuba : Zapata, dissident, mort en prison
@ REUTERS
Partagez sur :

D’autres dissidents ont organisé une cérémonie symbolique pour rendre lui hommage.

Orlando Zapata avait 42 ans. Ce maçon cubain, membre d'un mouvement illégal, été détenu depuis 2003, condamné pour "désordre public". Après 85 jours de grève de la faim pour dénoncer ses conditions de détention, il est mort mardi. C’est le premier détenu politique à succomber ainsi dans une prison cubaine.

Pour lui rendre hommage, d’autres dissidents cubains, des anciens prisonniers politiques et des opposants au régime des frères Castro, se sont réunis mercredi à La Havane pour des "funérailles symboliques".

Les dissidents cubains sont en colère :

Pour la mère d’Orlando Zapata, il n’y a aucun doute : la mort de son fils est un "meurtre prémédité" du gouvernement cubain. Elle a lancé un appel à la communauté internationale, pour que "cela ne se reproduise pas", dans une vidéo postée sur un blog. "Je ne sais pas comment il a pu résister aussi longtemps. Il mangeait à peine, seulement ce que lui apportait sa famille", a raconté Emilio Vegas, un ancien prisonnier.

Fait assez inhabituel, Raul Castro, qui a succédé à son frère au pouvoir, est sorti de son silence mercredi pour dire, dans un communiqué officiel, qu’il "regrettait" la mort de ce dissident. Tout en niant toute torture. A Cuba, "il n'y a pas de tortures, pas d'exécutions. Cela se passe sur la base (américaine) de Guantanamo", a-t-il lancé.