Cuba demande à Obama d'en faire davantage contre l'embargo

  • A
  • A
Cuba demande à Obama d'en faire davantage contre l'embargo
@ YAMIL LAGE / AFP
Partagez sur :

Jeudi, le ministre des Affaires étrangères cubain a estimé que les mesures prises jusqu'à aujourd'hui par les Etats-Unis étaient d'une "portée limitée". 

Cuba a demandé au président américain Barack Obama "de poursuivre de façon décidée" les mesures pour lever l'embargo contre l'île communiste, imposé par Washington en 1962, jeudi dans un message diffusé à l'occasion du premier anniversaire du rapprochement entre les deux pays.

"Portée limitée". "Les mesures adoptées par le président Obama, bien que positives, ont démontré leur portée limitée et n'ont pas permis de progresser davantage", a déclaré le ministère des Affaires étrangères cubain. Le ministère estime que Barack Obama "devrait faire usage de ses prérogatives et poursuivre de façon décidée les mesures déjà prises".

Le Congrès résiste. Un an jour pour jour après avoir annoncé un rapprochement avec Cuba, le président américain a une nouvelle fois appelé jeudi le Congrès, dominé par ses adversaires républicains, à lever l'embargo contre l'île communiste. "Le Congrès peut favoriser une meilleure vie pour le peuple cubain en levant un embargo qui est l'héritage d'une politique qui a échoué", indique Barack Obama dans un bref communiqué.

Obama à Cuba en 2016 ? L'embargo interdit toujours aux Américains d'investir et de faire du tourisme sur l'île, et Washington menace de fortes amendes les entreprises ayant des ramifications aux États-Unis qui se risquent à faire des affaires à Cuba. "Nous continuons à avoir des divergences avec le gouvernement cubain, mais nous soulevons ces problème directement avec eux et nous défendrons toujours les droits de l'homme que nous soutenons à travers le monde", ajoute le président américain. Il a aussi clairement indiqué qu'il souhaitait se rendre à Cuba avant la fin de son mandat en janvier 2017.