Croatie : chute du gouvernement après une motion de censure

  • A
  • A
Croatie : chute du gouvernement après une motion de censure
@ STR / AFP
Partagez sur :

Des négociations doivent s'organiser entre les partis politiques croates pour permettre de dégager une majorité.

Le Parlement croate a adopté jeudi une motion de censure contre le Premier ministre Tihomir Oreskovic, qui entraîne la chute du gouvernement de coalition de droite après seulement cinq mois d'exercice. "La motion de défiance contre le Premier ministre Oreskovic a été adoptée à une large majorité", a déclaré aux députés le président de l'assemblée, Zeljko Reiner.

Présidentielles. Des négociations entre partis politiques vont désormais s'engager, mais si aucune majorité n'était trouvée dans un délai d'un mois, de nouvelles élections devraient être convoquées, mois d'un an après les précédentes, à l'automne 2015.