"Crime d'honneur" au Pakistan : un couple tué en allant se marier

  • A
  • A
"Crime d'honneur" au Pakistan : un couple tué en allant se marier
Le mariage du couple tué avait été désapprouvé par la famille (illustration).@ ASIF HASSAN / AFP
Partagez sur :

Un couple, qui se rendait au tribunal pour se marier, a été tué mardi au Pakistan par le frère de la fiancée, dans le but de "laver l'honneur" de la famille.

Un homme a tué sa propre sœur et son futur mari alors qu'ils allaient enregistrer leur mariage dans un tribunal au Pakistan, a annoncé la police mardi, dans la dernière affaire en date de crime dit "d'honneur" dans le pays. La famille de la jeune femme de 22 ans s'était opposée à cet union, provoquant peu de jours après la fuite du couple vers le centre du Pakistan pour la cérémonie civile.

Le frère attendait le couple au tribunal. "Le frère avait des informations sur la venue (du couple) au tribunal, donc il les a attendus dans les locaux, où il leur a tiré dessus", a détaillé Rao Tariq, le responsable de la police locale, ajoutant que l'homme s'était rendu à la police. La jeune femme est morte sur place, le mari est mort de ses blessures à l'hôpital, selon le haut fonctionnaire de police Ashfaq Gujjar. L'avocat du couple, qui les accompagnait, a également été blessé.

La législation durcie. Des centaines de femmes périssent chaque année des mains de leurs proches sous prétexte de laver l'honneur familial, notion profondément ancrée dans ce pays majoritairement musulman et conservateur. Selon l'ancienne législation, les coupables -généralement des hommes- pouvaient s'en sortir impunément après avoir été pardonnés par leur propre famille. Mais le meurtre en juillet dernier de la starlette des réseaux sociaux Qandeel Baloch par son frère a relancé les appels à une réforme légale. En octobre, le parlement a adopté une loi dans le but d'enlever la possibilité de pardonner les auteurs de ces "crimes d'honneur", mais des failles demeurent, selon des critiques.