"Crickett", le fusil pour les tout-petits

  • A
  • A
"Crickett", le fusil pour les tout-petits
@ Capture YouTube
Partagez sur :

ZOOM - Une marque américaine s'est spécialisée dans la vente d'armes à feu pour les enfants.

L'INFO. C'est avec joie qu'il avait reçu son fusil de calibre 22 long rifle à son anniversaire. Mais la carabine est, depuis, devenue un cadeau empoisonné. Un enfant de 5 ans qui jouait avec son arme a tué mercredi sa petite sœur de 2 ans dans la maison familiale du Kentucky, au centre des Etats-Unis. 

>>> A lire : A 5 ans, il tue sa sœur avec son fusil

Un fait divers lié à une arme à feu comme il y a en a beaucoup aux Etats-Unis. Mais dans ce cas, l'âge du tireur et surtout l'arme impliquée interpellent… 

Des armes pour la jeunesse. Aux Etats-Unis, dans certaines familles, en particulier dans les Etats ruraux, les enfants chassent ou pratiquent le tir sportif très tôt. La plupart d'entre eux se fournissent chez Crickett, filiale de l'entreprise familiale Keystone, située en Pennsylvanie et qui s'est spécialisée dans les armes à feu pour les 4-10 ans. Son slogan est limpide : "Crickett, ma première carabine".

gun 930.310

© Capture

Sur son site Internet, les produits sont décrits comme "des armes à feu de qualité pour la jeunesse américaine". Dans l'onglet "kids corner", la marque a mis en ligne des dizaines de photos d'enfants, dont certains qui ne savent même pas encore marcher, en train de s'entraîner à manier la crosse.

Le site a également collecté quelques commentaires de clients visiblement ravis de leur achat. "Merci de soutenir la prochaine génération de tireurs récréatifs. Ma fille de 4 ans et demi pensait que la carabine rose était de loin supérieure à la noire. Qui suis-je pour le contester ? Je n'aurais jamais pensé qu'un fusil rose trônerait dans ma salle d'armes. J'ai hâte que ma fille soit un peu plus âgée et qu'elle soit prête pour aller au stand de tir", raconte l'un des "fans" des carabines Crickett.

Une jeune fille apprend à se servir de son "Crickett" :

gilets orange 930

© Capture

Un marketing bien rôdé. Sur le site, il y en a pour tous les goûts. Carabine rose pour les filles, bleu pétrole pour les garçons ou "camouflage" pour faire comme papa. Si vous cassez une pièce, "Crickett" fournit aussi les pièces de rechange. Sachez que pour une crosse rose, il vous en coûtera 40 dollars (30 euros). Vous pouvez également vous fournir en équipement pour partir chasser l'élan dans la forêt : gilets orange sans manches pour enfants pour la modique somme de 24 dollars (18 euros), jackets multipoches pour stocker vos munitions ou bien encore des boucles de ceinture "mon premier fusil". 

>>> A lire : Newtown : le cartable pare-balle fait fureur

Crickett propose également un rayon "culture" avec des livres au titre évocateur "My first rifle book" ("Mon premier livre de fusils"). Un bon moyen pour devenir un excellent chasseur en herbes. Fidèle au "mythe" de l'Amérique des grands espaces, des romans sont disponibles avec comme personnage principale le petit Jack qui poursuit des ours dans la forêt ou qui effectue un périple en Alaska.

Tout un marketing bien rôdé, avec une présence active sur la Toile : un groupe Facebook et une chaîne YouTube avec des vidéos qui défendent l'intérêt des armes à feu. Comme ce reportage d'une jeune fille de 11 ans qui a défendu son "home sweet home" de cambrioleurs grâce à son fusil rose :

Un business florissant. Dans un pays ou le second amendement de la Constitution garantit le droit de posséder une arme à feu, les petits ne sont pas épargnés par l'envie de posséder leur propre carabine. "C’est l’Amérique rurale", explique sur Euronews Joe Phelps, juge et maire. "C'est le folklore, la chasse, la pêche, le tir, c’est une façon de vivre. Vous savez, vous commencez à un très jeune âge à apprendre, à utiliser et respecter un fusil". Selon les derniers chiffres publiés par l'entreprise Crickett qui datent de 2008, près de 60.000 fusils pour enfants sont produits chaque année. Signe que le fusil pour enfants marche, il est aujourd'hui commercialisé chez Walmart, l'une des grands supermarchés populair