Crash en Russie : au moins 44 morts

  • A
  • A
Crash en Russie : au moins 44 morts
@ REUTERS
Partagez sur :

Le Tupolev-134 s'est écrasé lundi en tentant un atterrissage d'urgence sur une route de Carélie.

Qrante-quatre personnes, dont plusieurs ressortissants étrangers, ont trouvé la mort lundi soir dans l'accident d'un Tupolev-134, un moyen-courrier qui aurait tenté un atterrissage d'urgence sur une route de Carélie dans le nord-ouest de la Russie. Le bi-réacteur de la compagnie RusAir, qui avait décollé à 22h30 locales de Moscou, tentait d'atterrir peu avant minuit à l'aéroport de Petrozavodsk, la capitale de cette république russe limitrophe de la Finlande, lorsqu'il s'est écrasé sur une route voisine.

Selon les informations officielles, 52 personnes au total se trouvaient à bord, 43 passagers et neuf membres d'équipage.Un Suédois, un Néerlandais et deux Ukrainiens sont sur la liste des morts ainsi qu'une famille de quatre personnes ayant les nationalités russe et américaine, selon le ministère. Le nom de l'arbitre de football Vladimir Pettaï, 38 ans, qui jugeait depuis 2003 les matches de la Première League russe et était devenu en 2010 arbitre de la Fifa, figure aussi parmi les morts.

Corps éparpillés sur la route

Les corps des victimes ont été éparpillés sur l'autoroute, a indiqué une source aéronautique à l'agence Interfax. "La scène est horrible. C'est un carnage. Les corps jonchent le macadam", a déclaré cette source. La télévision NTV a montré mardi matin des images de fragments de l'avion carbonisés, éparpillés sur une autoroute.

Les mauvaises conditions météo sont avancées pour expliquer le crash :

Une voiture se trouverait coincée sous la carlingue avec peut-être un occupant. La chaîne a montré les images filmées sur son téléphone portable par un automobiliste qui se trouvait sur place dans la nuit : un gigantesque brasier flambant dans la nuit.

Huit survivants dont un frère et une soeur

Les huit survivants de la catastrophe ont été hospitalisés, tous pour des brûlures. Sept d'entre eux sont "dans un état extrêmement grave", a déclaré une porte-parole du ministère des Situations d'urgence, Irina Andrianova, à l'agence de presse Ria Novosti. Un garçon de 9 ans, et sa soeur de 14 ans, figurent parmi les survivants a indiqué le ministère des Situations d'urgence. Cependant, Anton Terekhin et Anastassia Terekhina ont perdu leur mère, Oksana, dans le crash.

Cet accident est l'un des plus meurtriers de ces dernières années pour l'aéronautique russe, après celui d'un Tupolev 154 de la compagnie russe Poulkovo qui s'était écrasé en Ukraine en 2006, provoquant la mort de 170 personnes.