Crash en Colombie : la Bolivie suspend la licence de la compagnie aérienne impliquée

  • A
  • A
Crash en Colombie : la Bolivie suspend la licence de la compagnie aérienne impliquée
Le crash a fait 71 morts.@ RAUL ARBOLEDA / STR / AFP
Partagez sur :

La Bolivie a suspendu jeudi la licence de la compagnie aérienne impliquée dans un crash qui a fait 71 morts lundi en Colombie. Des responsables ont également été limogés.

La Bolivie a suspendu jeudi la licence de la compagnie bolivienne Lamia, spécialisée dans les vols charters, et dont l'avion s'est écrasé lundi soir en Colombie, faisant 71 morts, a annoncé le gouvernement.

Des responsables limogés. Le ministre bolivien des travaux publics Milton Claros a en outre annoncé que les responsables du contrôle aérien de ce pays avaient été limogés et qu'une enquête était lancée concernant cette compagnie. "Le gouvernement a demandé à la DGAC (Aviation civile) la suspension de la licence d'opérateur aérien (de Lamia) et une enquête" portant sur les différentes licences de la compagnie, ses propriétaires et ses capitaux, a expliqué le ministre.

Panne de carburant. Trois jours après le crash en Colombie qui a notamment décimé l'équipe du petit club brésilien de football de Chapecoense en route pour sa première finale continentale, le travail d'identification des corps se terminait jeudi avant le transfert de la plupart des dépouilles vers le Brésil. L'enquête s'orientait jeudi vers l'hypothèse d'une panne de carburant : selon un représentant de Lamia, Gustavo Vargas, l'appareil n'a pas respecté le plan de vol qui prévoyait un réapprovisionnement en combustible à Cobija, ville bolivienne à la frontière avec le Brésil, ou à Bogota, la capitale colombienne.