Crash en Argentine : le BEA "examinera toutes les informations"

  • A
  • A
Crash en Argentine : le BEA "examinera toutes les informations"
@ Charles Carrasco
Partagez sur :

Des membres du BEA sont arrivés sur place. Europe 1 a recueilli leurs premières impressions, après leur visite sur les lieux du crash.

L'info. C'est en hélicoptère que les deux inspecteurs français du BEA, le Bureau d'enquête et d'analyse, accompagnés de deux conseillers techniques, sont arrivés sur les lieux du crash, qui a provoqué la mort de dix personnes, dont huit Français lundi en Argentine. Sur place, les deux épaves calcinées n'ont pas été déplacées, et sont encore dans la poussière du désert argentin.

"Nous allons regarder toutes les informations". Des membres du BEA, accompagnés d'un représentant du motoriste Turbomeca et d'un autre d'Airbus Helicopter, sont arrivés pour aider les huit autres experts argentins, qui ratissent toute la zone depuis lundi. Moteur, hélices, commandes : tout est inspecté. Comme l'explique Thierry Loo du BEA, l'objectif est de collecter un maximum d'informations : "Nous allons travailler sur les deux machines et regarder les pièces et les dommages que l'on peut constater", explique-t-il. "Nous allons regarder toutes les informations que nos collègues argentins ont pu collecter, c'est-à-dire les témoignages, les films. Toutes les parties des deux hélicoptères vont être examinées", a poursuivi Thierry Loo. 



Un travail fastidieux. Si aucun des deux appareils entrés en collision ne possède de boîte noire, leurs cartes mémoire compilent beaucoup d'informations précieuses, telle que la hauteur, la vitesse ou bien encore la distance parcourue par les deux hélicoptères. Autant de données sur lesquelles les enquêteurs du BEA pourront s'appuyer. Ce travail sera long et minutieux : après cette première visite, l'un des inspecteurs du BEA a confié à Europe 1 que les deux hélicoptères sont "en très mauvais état". Ces experts seront aidés de cinq gendarmes français, dépêchés en Argentine pour participer à l'enquête. 



>> LIRE AUSSI - Crash en Argentine : la compagne d'un pilote "veut savoir"

>> LIRE AUSSI - Crash en Argentine : un des hélicoptères a "dévié de sa trajectoire"

>> LIRE AUSSI - Crash en Argentine : les hommages aux victimes