Crash en Argentine : les enquêteurs sur place

  • A
  • A
Crash en Argentine : les enquêteurs sur place
L'accident a eu lieu dans la province de La Rioja, dans le nord-ouest de l'Argentine.@ AFP/JUAN MABROMATA
Partagez sur :

L'ESSENTIEL - Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine font partie des victimes de l'accident qui a causé la mort de dix personnes, lundi en Argentine. 

L'INFO. La collision de deux hélicoptères lundi en Argentine, en marge du tournage de l'émission de télé-réalité Dropped de TF1, a provoqué la mort de dix personnes, dont huit Français. Parmi eux, Florence Arthaud, Camille Muffat ou encore Alexis Vastine. Alors que les circonstances de l'accident sont encore floues, une enquête a été ouverte à Paris pour homicides involontaires. Deux enquêteurs du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), chargé de mener des investigations techniques sur les accidents d'avions, vont se rendre mardi en Argentine.

Qui sont les victimes ? L'accident a provoqué la mort de dix personnes : huit Français et les deux pilotes de l'hélicoptère ont péri dans le crash. Parmi les victimes françaises, trois grands noms du sport tricolore : la navigatrice Florence Arthaud, la nageuse Camille Muffat et le boxeur Alexis Vastine. Les cinq autres victimes françaises ont été identifiées par les autorités argentines comme "Laurent Sbasnik, Lucie Mei-Dalby, Volodia Guinard, Brice Guilbert, Edouard Gilles". "Tous les corps ont été extraits des deux appareils", a annoncé la juge Virgina Illanes Bordon, chargée de l'enquête. Selon Luis César Angulo, secrétaire à la Sécurité de La Rioja, "les corps sont méconnaissables sous les effets du feu".

Crash Argentine Muffat Arthaud Vastine

© Capture d'écran BFMTV

Qui participait à l'émission ? Cinq autres sportifs figuraient au casting de "Dropped", dont l'idée était de "lâcher" huit champions en pleine nature. Au casting de cette première saison, en cours de tournage, le nageur Alain Bernard, la cycliste Jeannie Longo, le footballeur Sylvain Wiltord, la snowboardeuse Anne-Flore Marxer et le patineur Philippe Candeloro. Sylvain Wiltord, à Paris, a fait part de sa tristesse et de sa stupeur sur Twitter dans la nuit :

Que sait-on de l'accident ? Les deux hélicoptères venaient de décoller d'un terrain de football quand ils se sont heurtés. Les autorités de la province de La Rioja, dans le nord-ouest de l'Argentine, ont fait état d'un "accident entre deux hélicoptères dans la Quebrada del Yeso". "Apparemment, les deux hélicoptères se sont heurtés en plein tournage. Il n'y a pas de survivant. On ne sait pas à quoi est dûe la collision, les conditions climatiques étaient bonnes" en cette fin d'été austral en Argentine, a dit un porte-parole de la province de La Rioja.

Franck Firmin-Guion, le PDG de la société de production ALP, a expliqué qu'un des deux engins a "soudainement dévié de sa trajectoire et a percuté l'autre".

Le site d'informations El Sol diffuse des images de la collision :

Les deux appareils, prêtés par les autorités locales pour la production de ce programme, venaient de décoller d'un terrain de football à Villa Castelli quand ils se sont heurtés. Les policiers et une juge étaient sur place lundi soir pour déterminer les causes de l'accident. Après le crash, survenu vers 17h (21h à Paris), les deux hélicoptères gisaient au sol, en flammes. 

Que sait-on du début de l'enquête ? Une juge argentine, le chef de la police ainsi que des enquêteurs sont arrivés sur les lieux du crash et ont commencé à récolter des indices. D'après Franck Firmin-Guion, "les autorités françaises [...] sont sur le lieu de l'accident", sans que l'on sache s'il s'agit des deux enquêteurs français du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), chargés de mener des investigations techniques sur les accidents d'avions et qui devaient se rendre mardi en Argentine. "Deux enquêteurs du BEA, accompagnés d'un conseiller d'Airbus Helicopters et d'un conseiller de Turbomeca, se rendent en Argentine aujourd'hui (mardi)", indique le BEA dans un bref communiqué. Le BEA souligne représenter l'Etat où ont été conçus et construits les hélicoptères.

Les réactions. Les réactions du monde du sport, sous le choc, ont afflué. "Soyons forts", a notamment réagi le nageur Yannick Agnel. Le groupe Bouygues et son PDG, Martin Bouygues, s'est associé à TF1 dans ses condoléances aux victimes.

Le Premier ministre, Manuel Valls, a également dit sa "peine immense" sur Twitter. Après avoir exprimé sa "stupeur" dans un communiqué, c'est également sur ce réseau social que François Hollande a réagi. "Immense tristesse après la mort de nos 8 compatriotes. Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine ont tant fait briller la France", a déclaré le chef de l'Etat.

En Argentine, des élus de l'opposition locale ont critiqué le gouvernement de la région de la Rioja, rapporte le journaliste d'Europe 1 Henry de Laguérie. Dans la presse argentine, les officiels ont expliqué avoir mis à disposition les hélicoptères et leurs pilotes afin de profiter des répercussions de l'émission pour impulser la vie touristique locale.



>> LIRE AUSSI - Crash de "Dropped" : le sport français sous le choc

>> LIRE AUSSI - Florence Arthaud, la "petite fiancée de l'Atlantique"

>> LIRE AUSSI - Alexis Vastine, le boxeur maudit

>> LIRE AUSSI - Camille Muffat, reine précoce des bassins

>> LIRE AUSSI - TF1 et le producteur "sonnés"

>> LIRE AUSSI - Dropped : quel était le concept de l'émission ?