Crash au Pakistan: 127 morts

  • A
  • A
Crash au Pakistan: 127 morts
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'avion a été pris dans un violent orage. Aucun Français ne se trouve parmi les passagers.

Après le crash d'un avion de ligne vendredi au Pakistan, le bilan humain pourrait être très lourd. Près de 130 personnes voyageaient ainsi sur ce Boeing 737 de la compagnie Bhoja, en provenance de Karachi, qui a été pris dans un violent orage avant de s'écraser près  d'Islamabad, la capitale. Selon les autorités pakistanaises, il est peu problable qu'il y ait des survivants.

"L'avion est totalement détruit"

"L'avion arrivait de Karachi et s'est écrasé près de l'aéroport d'Islamabad avant d'atterrir", selon un responsable de la police locale, Fazl Akbar. L'appareil transportait entre 126 et 130 personnes, dont 9 membres d'équipage, selon les sources officielles pakistanaises.

Des équipes de secours policiers et militaires ont été aussitôt dépêchées sur le site."Il n'y a aucune chance d'y avoir des survivants, sauf miracle. L'avion est totalement détruit", a déclaré à l'AFP un responsable de la police locale, Fazl Akbar, sur les lieux de l'accident."Jusqu'ici il n'y a aucune bonne nouvelle", a sobrement déclaré à l'AFP un responsable du ministère de la Défense interrogé sur d'éventuels survivants.

Aucun Français parmi les victimes

"Un incendie s'est déclaré après l'accident, la carcasse est en feu et l'avion est complètement détruit", a déclaré Saifur Rehman, un membre des secours policiers dépêchés sur place, à la chaîne de télévision locale Geo News. L'avion, qui s'est écrasé près du village de Hussain Abad, transportait jusqu'à 130 personnes selon l'Aviation civile, 126, selon un responsable du ministère de la Défense, et 127 selon le chef de la police d'Islamabad Bani Amin. Aucun Français ne se trouvait parmi les passagers, a précisé à l'AFP un responsable de l'ambassade de France à Islamabad.

"L'avion devait atterrir à 18h50 à l'aéroport d'Islamabad. La tour de contrôle a perdu le contact avec lui à 18h40, et il s'est écrasé peu après avant la piste d'atterrissage", a de son côté précisé une source aéroportuaire. Bhoja Air venait de reprendre, en mars, ses vols intérieurs entre Islamabad et Karachi avec plusieurs Boeing 737, et prévoyait de desservir également d'autres grandes villes comme Sukkur (sud), Multan (centre) et Lahore (est).

La compagnie avait été contrainte par l'Aviation civile pakistanaise à suspendre ses vols en 2000 en raison de ses difficultés financières, selon ces sources.