Crash de l'A320 : l'émouvant hommage de l'Allemagne

  • A
  • A
Crash de l'A320 : l'émouvant hommage de l'Allemagne
@ AFP / OLIVER BERG
Partagez sur :

EN IMAGES - Le pays a rendu un hommage national aux 150 morts du crash de l'avion de Germanwings.

L'Allemagne s'est recueillie. Vendredi, le pays a rendu un hommage national aux 150 victimes du crash de l'avion de Germanwings dans les Alpes françaises, le 24 mars dernier. Une cérémonie œcuménique, rassemblant près de 1.400 personnes, dont 500 proches des disparus, s'est déroulée dans la gigantesque cathédrale de Cologne, dans l'ouest de l'Allemagne. La chancelière Angela Merkel et le président Joachim Gauck étaient assis au premier rang, le visage grave.

Une bougie a été allumée pour chaque victime du crash.

© AFP / OLIVER BERG

Une bougie pour chaque victime. "Nous sommes toujours sous le coup du choc inouï qui nous a tous atteints le 24 mars", a déclaré Joachim Gauck. Sur chaque siège avait été placée une petite croix en bois et sur les marches du choeur, 150 bougies allumées représentaient les 150 victimes du crash, dont près d'une moitié d'Allemands, y compris le copilote Andreas Lubitz. Ce dernier est accusé d'avoir volontairement précipité l'avion contre la montagne alors qu'il souffrait de problèmes psychiatriques.

Des affiches rendant hommage aux disparus ont été placées devant la cathédrale de Cologne.

© AFP / OLIVER BERG

Une foule nombreuse à l'extérieur de la cathédrale. Selon la radio Deutsche Welle, les parents du copilote avaient été conviés à la cérémonie mais ont décliné l'invitation. A l'extérieur de la cathédrale, une foule nombreuse était massée autour des barrières de sécurité pour suivre la cérémonie sur écran géant, alors qu'un immense drapeau blanc à croix noire flottait sur le portail depuis jeudi. Les drapeaux étaient également en berne dans tout le pays. Le 24 mars dernier, l'Airbus A320 de la compagnie Germanwings reliant Barcelone à Düsseldorf s'est écrasé dans les Alpes françaises du sud, faisant 150 mots, dont 72 Allemands et 50 Espagnols.

>> INTERACTIF - Crash de la Germanwings, une tragédie programmée ?

>> LIRE AUSSI - Crash de l'A320 : "tout le monde connaîtra mon nom", assurait Lubitz