Crainte d'une grande inondation après le bombardement du plus grand barrage de Syrie

  • A
  • A
Crainte d'une grande inondation après le bombardement du plus grand barrage de Syrie
Les offensives au sol des rebelles syriens sont appuyées par d'intenses raids aériens (photo d'illustration).@ DELIL SOULEIMAN / AFP
Partagez sur :

Le barrage de Taqba, installé sur l'Euphrate, est hors service après des bombardements de la coalition internationale pour tenter de le reprendre à l'EI.

Le plus grand barrage de Syrie, contrôlé par les djihadistes du groupe Etat Islamique, était dimanche hors service, ce qui risque d'entraîner une dangereuse montée des eaux. L'EI a prévenu par le biais de son agence de propagande Amaq que "le barrage menaçait de s'effondrer à tout moment à cause des raids américains et du haut niveau de l'eau".

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), alliance regroupant des combattants kurdes et arabes, se battent actuellement pour prendre le contrôle du barrage de Tabqa et de la ville éponyme, dans le nord-est syrien, avant de lancer l'assaut sur Raqa. "Les bombardements dans le secteur ont mis hors service (la centrale électrique) qui fournit l'électricité au barrage", entraînant dimanche l'arrêt du fonctionnement de cette infrastructure bâtie sur l'Euphrate, a expliqué une source technique sur place.

Raids aériens massifs. "La réparation n'est pas possible car il n'y a pas suffisamment de personnel disponible en raison des bombardements intensifs", a-t-elle ajouté. "Si le problème n'est pas solutionné, cela représentera un danger pour le barrage".

La source n'était pas en mesure de spécifier quel type de bombardements avait endommagé la centrale électrique, mais il est certain que l'offensive des FDS s'est accompagnée de raids aériens massifs de la coalition conduite par les États-Unis contre les positions de l'EI.  Les Etats-Unis ont utilisé la semaine dernière des hélicoptères d'attaque et de transports de troupe ainsi que de l'artillerie pour soutenir l'offensive des FDS sur ce barrage stratégique, situé à 55 km à l'ouest de Raqa.


Les forces kurdo-arabes entrent dans l'aéroport

Les combattants kurdo-arabes, regroupés au sein des Forces démocratiques syriennes (FDS) et soutenus par les États-Unis, ont annoncé dimanche avoir pénétré dans l'aéroport de Tabqa. "Les combats se poursuivent à l'intérieur et à l'extérieur et la prise totale (de l'aéroport) devrait intervenir dans les prochaines heures", a déclaré leur porte-parole Talal Sello.