Coup de filet dans la mafia new-yorkaise

  • A
  • A
Coup de filet dans la mafia new-yorkaise
Plus d'un quart des individus arrêtés appartiennent aux cinq plus gros clans mafieux de la région de New-York@ REUTERS
Partagez sur :

Plus d'une centaine de mafieux ont été arrêtés aux Etats-Unis.

Al Capone a encore de nombreux héritiers aux Etats-Unis. Le FBI a procédé jeudi matin au plus gros coup de filet jamais effectué dans la mafia à New York et sa région en arrêtant plus de 130 personnes soupçonnées d'appartenir à différents clans.

Parmi ces mafieux présumés, allant du simple exécutant au parrain, près d'un quart appartiennent aux cinq plus gros clans mafieux de New-York, du New-Jersey et de la Nouvelle-Angleterre, dont les chefs du clan Colombo. Plusieurs d'entre eux étaient recherchés pour des meurtres remontant parfois jusqu'aux années 80 ou 90, rappelle le New York Times. Les autres sont accusés de plus petits larcins, du racket au détournement de fond.

La mafia infiltrée dans le bâtiment

Ces arrestations massives marquent une résurgence de la mafia aux Etats-Unis, dont l'influence avait diminué de manière significative depuis deux décennies. Au début des années 90, la défection du parrain Alphonse D’Arco, à la tête du clan Luchese, puis celle de Salvatore Gravano, le parrain de la famille Gambino, avaient porté un sérieux coup à toute la structure mafieuse dans le nord-ouest des Etats-Unis.

Mais la mafia, telle la mauvaise herbe, prospère de manière cyclique. Et les puissants clans génois Gambino and Luchese ont encore la main mise sur de nombreux secteurs du bâtiment, notamment dans les syndicats d'ingénieurs, d'ouvriers ou de charpentiers.