Corruption : le dérapage de Medvedev

  • A
  • A
Corruption : le dérapage de Medvedev
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le président russe a expliqué que ça le "démangeait" d'exécuter des fonctionnaires corrompus.

Le président russe, Dmitri Medvedev a indiqué samedi que ça le "démange parfois" de faire exécuter des fonctionnaires convaincus de corruption. "La sévérité des peines n'a jamais été pour nous le plus important. Bien sûr, dans d'autres pays, on fusille en public les fonctionnaires, mais notre société n'est pas la même", a-t-il dit, selon les agences russes. "Mais parfois ça démange les mains de faire quelque chose du genre", a-t-il dit, plaisantant avec cynisme selon Interfax.

S'exprimant lors d'un déplacement au Bachkortostan (sud de l'Oural), le chef de l'Etat russe a martelé que la Russie avait besoin d'une lutte "efficace" contre la corruption. Dmitri Medvedev, président depuis 2008 et qui a décidé de laisser la présidence russe à son mentor Vladimir Poutine après la présidentielle de mars 2012, fait campagne en vue des législatives de décembre.

Durant toute sa présidence, il a dit avoir fait de la lutte contre la corruption qui gangrène le pays l'une des ses priorités. Mais Dmitri Medvedev a reconnu que sa politique en la matière n'avait pas eu le succès espéré.