Corée du Sud : les enquêteurs vont demander l'arrestation de la présidente destituée

  • A
  • A
Corée du Sud : les enquêteurs vont demander l'arrestation de la présidente destituée
Destituée il y a quelques jours, Park Geun-Hye va faire l'objet d'une demande d'arrestation.@ STR / YONHAP / AFP
Partagez sur :

Park Geun-Hye, ex-présidente de Corée du Sud, va faire l'objet d'une demande d'arrestation de la part des enquêteurs coréens.

Les enquêteurs sud-coréens travaillant sur le retentissant scandale de corruption qui a entraîné la destitution de la présidente Park Geun-Hye ont annoncé lundi qu'ils allaient demander son arrestation, moins d'une semaine après sa longue audition.

Une arrestation "conforme au droit et aux principes". Avant sa destitution, Park Geun-Hye, 65 ans, a pendant des mois échappé aux poursuites grâce à son immunité présidentielle. Après l'avoir entendue mardi pendant 14 heures, les enquêteurs ont "estimé qu'il était conforme au droit et aux principes de demander son arrestation", ont-ils indiqué dans un communiqué.