Corée du Nord : Trump va annoncer de nouvelles sanctions

  • A
  • A
Corée du Nord : Trump va annoncer de nouvelles sanctions
Donald Trump prononcera bientôt de nouvelles sanctions contre Pyongyang.@ Brendan Smialowski / AFP
Partagez sur :

Alors que Donald Trump a annoncé jeudi de nouvelles sanctions à venir contre Pyongyang, la Corée du Sud a appelé à l'apaisement des tensions à la tribune de l'ONU.

Donald Trump a déclaré jeudi qu'il aller annoncer de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord pour l'empêcher de développer son programme nucléaire et balistique. "Nous allons imposer de nouvelles sanctions à la Corée du Nord", a déclaré Donald Trump en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies. 

Des personnes et des sociétés visées. Le président américain a signé plus tard jeudi un décret ouvrant la voie à des sanctions contre des "personnes et sociétés qui financent et facilitent les échanges avec la Corée du Nord", une mesure susceptible de viser notamment des entités chinoises. Un membre de son administration avait auparavant annoncé que les nouvelles mesures ne concerneraient pas le secteur pétrolier.

Donald Trump a précisé en outre que la Banque centrale chinoise avait ordonné à ses banques de juguler leurs échanges avec la Corée du Nord, saluant une mesure "très courageuse" et "inattendue" pour faire pression contre les ambitions nucléaires de Pyongyang.

Accord politique de l'UE pour de nouvelles sanctions. Par ailleurs, les 28 États membres de l'Union européenne ont donné leur feu vert jeudi à l'adoption de sanctions supplémentaires contre la Corée du Nord. Ces sanctions viendront compléter les sanctions décidées à l'ONU la semaine dernière, et devraient notamment imposer une interdiction totale pour les entreprises européennes d'exporter du pétrole vers la Corée du Nord et d'y investir, selon deux sources diplomatiques interrogées par l'AFP.

La Corée du Sud ne veut pas l'effondrement de la Corée du Nord. De son côté, le président sud-coréen a assuré jeudi à la tribune de l'ONU ne pas chercher "l'effondrement" de la Corée du Nord et a appelé à un apaisement des tensions autour de la crise nucléaire nord-coréenne pour éviter un "affrontement militaire accidentel" avec Pyongyang. Pour autant, il faut que le régime nord-coréen "cesse immédiatement les choix insensés qui pourraient mener à la chute" et "renonce à son programme nucléaire de façon vérifiable et irréversible", a insisté Moon Jae-In. Il a demandé à la communauté internationale de "riposter de façon plus vigoureuse" en appliquant les sanctions et en envisageant "d'autres mesures en cas de nouvelles provocations".