Corée du Nord : "Trump n'est pas en mesure de gérer correctement son stress"

  • A
  • A
Partagez sur :

Selon Olivier Piton, spécialiste des États-Unis, Donald Trump se montre menaçant à l'égard de Pyongyang pour "surprendre son adversaire", mais ne saurait pas gérer son stress.

INTERVIEW

L'escalade verbale entre les États-Unis et la Corée du Nord a pris un nouveau tournant vendredi, alors que Donald Trump a promis que le régime nord-coréen allait le "regretter" s'il frappait l'île américaine de Guam dans le Pacifique. Donald Trump a également évoqué une intervention au Venezuela, pays en proie au chaos, contre le président Nicolas Maduro. Autant de menaces à répétition qu'Olivier Piton, spécialiste des États-Unis, analyse samedi pour Europe 1.

"Ne pas dévoiler son jeu". "D'abord, durant sa campagne, Donald Trump avait toujours théorisé le fait qu'il fallait surprendre l'adversaire dans le but de ne pas être en mesure de dévoiler son jeu. Donc on peut estimer qu'il a la volonté de ne pas apparaître comme étant plus rationnel que son adversaire", explique en premier lieu Olivier Piton.

"Gérer correctement son stress". "La deuxième possibilité, plus pessimiste, est que Donald Trump n'est pas en mesure de gérer correctement son stress. Il est donc finalement face à une situation plus compliquée et il répond à la provocation par la provocation", poursuit l'auteur de La nouvelle révolution américaine

"Mon sentiment à ce stade, en étant extrêmement prudent, est que la vérité se trouverait entre ces deux aspects : il y a une part de stratégie, due à son expérience de chef d'entreprise, et en même temps, il y a l’ego particulier de Donald Trump qui joue", en conclut Olivier Piton.