Corée du Nord : "quelque chose de fort" doit être décidé selon Washington

  • A
  • A
Corée du Nord : "quelque chose de fort" doit être décidé selon Washington
La Corée du Nord a tiré un missile (image d'illustration) au-dessus du Japon. @ AFP PHOTO /SOUTH KOREAN DEFENCE MINISTRY
Partagez sur :

Après le tir d'un missile nord-coréen, l'ambassadrice américaine à l'ONU demande un acte "fort". 

L'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, a affirmé mardi que "quelque chose de fort" devait être décidé après le tir d'un missile nord-coréen au-dessus du Japon. Sans préciser ce que cela pourrait être.

Un tir "inacceptable". "Trop c'est trop", a affirmé la diplomate qui a rang de ministre dans l'administration américaine. Le tir d'un missile passant au-dessus de 130 millions de personnes au Japon "est inacceptable", a-t-elle ajouté. Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité est attendue vers 21 heures.

Les Nord-Coréens "ont violé chaque résolution du Conseil de sécurité de l'ONU que nous avons adoptée et je pense que quelque chose de fort doit être décidé", a souligné Nikki Haley devant la presse. Interrogée sur la prise de nouvelles sanctions, elle s'est abstenue de répondre, insistant sur la nécessité de "continuer à travailler" avec la Chine et la Russie. Ces deux pays sont les plus proches soutiens de la Corée du Nord.

Des sanctions déjà votées. Le 5 août, après un mois de laborieuses négociations, les Etats-Unis avaient réussi à faire adopter à l'unanimité par le Conseil de sécurité un nouveau train de sanctions économiques contre Pyongyang. Ciblant le charbon, le fer, le plomb et la pêche, ces nouvelles mesures visent à priver la Corée du Nord d'un milliard de dollars de recettes tirées de ses exportations.