Corée du Nord : Moscou appelle au dialogue et critique Washington

  • A
  • A
Corée du Nord : Moscou appelle au dialogue et critique Washington
La Russie invite les Etats-Unis à ne pas réagir trop promptement après le tir de missile nord-coréen annoncé dimanche.@ SAUL LOEB, ED JONES / AFP
Partagez sur :

Moscou a minimisé lundi la portée de la "menace" de la Corée de Nord après un sixième tir de missile et invite les Etats-Unis au dialogue et à la retenue.

La Russie a appelé lundi au dialogue sur le dossier nucléaire nord-coréen, tout en critiquant les Etats-Unis, qui ne parlent que le "langage des sanctions".

"Les Américains prompts à parler le langage des sanctions". "On pourrait influencer la Corée du Nord si on faisait des propositions de dialogue réalistes", a affirmé un vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, lors d'un point de presse à Xiamen (Chine), en marge du sommet des Brics. "Mais ici, beaucoup dépend de nos collègues américains, qui sont malheureusement souvent prompts à parler le langage des sanctions", a-t-il estimé.

Les dirigeants des puissances émergentes des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) ont "désapprouvé fortement" lundi l'essai nucléaire effectué la veille par Pyongyang, appelant à "une solution pacifique" des tensions autour du programme nucléaire nord-coréen. "Il ne doit pas y avoir place pour une escalade", a souligné Sergueï Riabkov. 

La menace minimisée. Il a par ailleurs tenté de minimiser la portée de la "menace" de la Corée du Nord en matière d'armes nucléaires. "Nous avons des divergences insurmontables avec la partie américaine et les alliés des Etats-Unis en Asie du Nord-Est concernant les avancées réalisées par la Corée du Nord dans le domaine des armes nucléaires", a rappelé Sergueï Riabkov. "Le dernier essai (nord-coréen) a été bien plus puissant que les tests précédents (..), mais tout cela n'est pas équivalent à une constatation de l'apparition d'une véritable menace de missiles nucléaires, au moins pour nous", a-t-il souligné.

Incitation à la retenue. Il a également mis en garde contre toute réaction "irréfléchie" à l'essai nucléaire nord-coréen. "Ceux qui sont plus forts et plus raisonnables doivent faire preuve de retenue. Toute mesure irréfléchie pourrait devenir explosive, aboutir à une explosion politique ou militaire", a-t-il averti. La Corée du Nord a annoncé dimanche avoir testé avec succès une bombe à hydrogène, s'attirant un déluge de condamnations de la part de la communauté internationale.