Corée du Nord : l'oncle et mentor de Kim Jong-un exécuté

  • A
  • A
Corée du Nord : l'oncle et mentor de Kim Jong-un exécuté
@ Reuters
Partagez sur :

Le numéro deux du régime a été reconnu coupable de trahison et de complot contre l'Etat.

Jang Song Thaek, oncle et ancien mentor du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a été exécuté jeudi après avoir été reconnu coupable de trahison et de complot contre l'Etat, rapporte l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

La peine capitale a été prononcée le 12 décembre par un tribunal militaire et immédiatement appliquée, ajoute l'agence. "L'accusé Jang a réuni des forces nuisibles, formé et dirigé depuis longtemps une faction et commis d'horribles crimes en tentant de renverser l'Etat", précise KCNA.

Pyongyang avait confirmé lundi la disgrâce de Jang Song Thaek, considéré jusqu'alors comme le numéro deux du régime dynastique au pouvoir en Corée du Nord. "Jang et ses partisans ont commis des actes criminels défiant l'imagination et ils ont causé un tort énorme à notre parti et à la révolution", écrivait alors KCNA au lendemain d'une réunion du bureau politique du Parti des travailleurs.

Jang Song Thaek avait été déchu de tous ses titres et relevé de toutes ses fonctions. Marié à la tante de Kim, la fille du fondateur du pays Kim Il Sung, il était notamment vice-président de la puissante Commission de la Défense nationale et siégeait au bureau politique du Parti des travailleurs.

"Si cela se confirme, c'est un nouvel exemple de l'extrême brutalité du régime nord-coréen", a commenté Patrick Ventrell, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison blanche. "Nous suivons de près les évènements en Corée du Nord et sommes en contact avec nos alliés et partenaires dans la région", a-t-il ajouté. Lundi, KCNA avait dressé la liste des griefs retenus contre Jang Song Thaek : mauvaise gestion du système financier national, corruption, abus d'alcool et de drogue et dépravation sexuelle.