COP21 : nuit blanche pour les négociateurs à 48 heures de l'échéance

  • A
  • A
COP21 : nuit blanche pour les négociateurs à 48 heures de l'échéance
Le texte de l'accord de Paris sur le climat doit être remis jeudi soir pour être adopter vendredi.@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Après une longue nuit de travail au Bourget, les débats ont confirmé que le chemin d'un accord reste semé d'embûches. Jeudi soir, un texte définitif doit être remis.

Il ne reste plus que quelques heures pour négocier et ce sont sans doute les plus difficiles. Les négociateurs de la COP21 ont passé une nuit blanche pour essayer d'aboutir à un accord sur le climat.

Le texte de l'accord réduit. "La nuit a été longue. Cela fait 24 heures que je suis debout et les questions ne sont pas complètement réglées", confie Tosi Mpanu Mpanu, le négociateur de la République du Congo. Face aux blocages, Laurent Fabius, le président de la COP21, a décidé de réduire le texte de l'accord, de 43 à 29 pages. Le nombre de crochets, qui symbolisent les points de désaccord entre les pays, a lui été divisé par quatre.

"Un jeu de poker où chacun porte un masque". Pour accélérer les négociations, Laurent Fabius a également incité les 195 pays à travailler par groupe. Chaque groupe s'est alors concentré sur une question cruciale : l'objectif des 2 degrés pour certains ou encore le financement de l'aide aux pays du Sud pour d'autres. "On sent que c'est maintenant le moment d'arriver à des compromis et non plus de commencer à réitérer ses positions nationales. On est entrés dans un jeu de poker où chacun porte un masque. On espère qu'ils vont tomber d'ici vendredi", escompte Tosi Mpanu Mpanu.

L'accord remis jeudi soir. Jeudi soir, un texte définitif de l'accord de Paris doit être remis à Laurent Fabius, pour laisser le temps aux juristes et aux traducteurs de le vérifier et de le traduire. Son adoption est prévue vendredi soir.