Ukraine : le convoi russe toujours bloqué à la frontière

  • A
  • A
Ukraine : le convoi russe toujours bloqué à la frontière
@ REUTERS
Partagez sur :

Malgré un accord entre Moscou et Kiev, les camions sont toujours en attente d’une inspection de la Croix-Rouge.  

La Russie et l'Ukraine sont tombées d'accord samedi sur les modalités du passage en territoire ukrainien du convoi humanitaire russe, en attente à la frontière, a annoncé un représentant de la Croix-Rouge. Mais les quelque 300 véhicules affrétés par les autorités russes étaient toujours bloqués à la frontière dimanche matin, en attendant une inspection de l'ONG.

"L'inspection officielle n'a pas encore commencé". "Les deux gouvernements se sont mis d'accord sur la façon de procéder à l'inspection du convoi", a déclaré à la presse Pascal Cuttat, responsable du Comité international de la Croix-Rouge en Russie. Kiev doit encore donner son feu vert à l'entrée du chargement, et la Croix-Rouge attend des "garanties de sécurité" pour le transport de l'autre côté de la frontière, a-t-il précisé. "Nos représentants sont avec le convoi. Pour l'instant ils n'inspectent pas le contenu" des camions, a précisé Viktoria Zotikova, porte-parole du CICR à Moscou. "L'inspection officielle n'a pas encore commencé. Je doute qu'elle commence aujourd'hui" (dimanche), a-t-elle poursuivi.

Feu vert attendu. Selon Moscou, les camions sont chargés de plus de 1.800 tonnes d'aliments, de médicaments et de générateurs. Kiev, qui a reconnu samedi soir la "légalité" du convoi russe, selon un communiqué publié sur le site internet du gouvernement, doit encore donner son feu vert officiel à l'entrée du chargement sur son territoire.

Pendant ce temps, la ville de Donetsk, fief des séparatistes pro-russes, a été livrée ces dernières heures aux affrontements entre rebelles et soldats ukrainiens. Dimanche, à Berlin, les ministres russes et ukrainiens des Affaires Etrangères doivent à nouveau se rencontrer en présence de leurs homologues français et allemands.