Confusion autour de la santé du président Bongo

  • A
  • A
Confusion autour de la santé du président Bongo
Partagez sur :

Si le presse gabonaise ou le premier ministre français François Fillon se veulent rassurants au sujet de l'état de santé d'Omar Bongo, hospitalisé à Barceloe, la presse espagnole indique de son côté que le président gabonais va "très mal".

Le mystère demeure autour de l'état de santé du président gabonais Omar Bongo Ondimba. Hospitalisé en Espagne à Barcelone, pour un simple "bilan de santé" selon Libreville, il serait dans un état grave, soigné pour un cancer, selon d'autres sources.

Libreville dénonce un "acharnement médiatique, aujourd'hui particulièrement indécent", et selon elle "savamment entretenu pour semer le trouble dans l'esprit du peuple gabonais à des fins déstabilisatrices".

Selon le site Internet du journal catalan La Vanguardia qui a publié l’information jeudi, le président Bongo est dans un état "grave". Hospitalisé il y a plus de deux semaines à la clinique Quiron, il souffrirait d'un cancer intestinal. La Vanguardia évoque une "grave tumeur", sans préciser si Omar Bongo a été opéré.

Le journal La Vanguardia cite le ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos, qui a indiqué que le président gabonais "va très mal". Omar Bongo, qui a suspendu ses activités officielles pour la première fois en 41 ans, a déjà été hospitalisé au moins deux fois ces derniers mois.

François Fillon s'est de son côté voulu rassurant jeudi lors d'un déplacement au Cameroun. "Je sais que le président est soigné. Je sais qu'hier soir encore et ce matin sa santé était satisfaisante. Je formule mes voeux de prompt rétablissement à M. Bongo en espérant naturellement qu'il sera remis sur pied le plus vite possible", a affirmé le remier ministre.

Omar Bongo, 73 ans, dont 41 au pouvoir, est le dirigeant en activité qui connaît la plus grande longévité au pouvoir. Un record auparavant détenu par le leader cubain Fidel Castro qui a transmis le pouvoir à son frère en 2008.